Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 4. Episode 15.

18 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Switched at Birth

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 4. Episode 15.

Switched at Birth // Saison 4. Episode 15. Instead of Damning the Darkness, It's Better to Light a Little Lantern.


Ce qui se passe à Mexico ne reste pas toujours à Mexico. Mexico semble être une destination à la mode pour les séries de ABC Family. Après The Fosters c’est au tour de Switched at Birth de nous y emmener. Dans ce nouvel épisode, la jalousie de Bay revient sur le devant de la scène quand Emmett fait une visite surprise à Mexico lui aussi. Le comportement de Bay ne va heureusement ne pas trop influencer l’action de base qui a conduit tout le monde à Mexico. J’ai bien aimé voir Daphne dans son élément, aidant les personnes. On voit qu’elle est heureuse de le faire et c’est vraiment intéressant. Elle prouve qu’elle est heureuse, qu’elle est sérieuse dans sa volonté d’aider les autres et je pense qu’il y a encore du potentiel à creuser de ce point de vue. La colère du personnage était sensée car elle s’est revue au travers de cette jeune fille. Si Daphne avait grandi à Mexico sans une bonne éducation et des ressources, elle aurait probablement été dans le même bateau. La passion de Daphne est donc de tout faire ce qui est en son pouvoir pour l’aider. C’est presque cocasse à côté de ça le fait qu’elle se retrouve face à de nombreux obstacles. C’est sympathique de la voir aussi heureuse, capable d’apprendre des choses, etc. mais si j’apprécie de voir Daphne grandir cette année, je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser du baiser entre elle et Chris.

Disons que cela ne sert strictement à rien. La colère de Bay envers Emmett était assez ennuyeuse et ridicule. Elle doit maintenant faire avec le fait que Emmett et elle peuvent se croiser, notamment à Mexico. L’idée d’envoyer les personnages à Mexico est bonne mais le résultat visuel est assez catastrophique. Il y a des scènes qui sont particulièrement laides. Je pense notamment à celle où Bay et cette dame commencent à parler. On voit qu’elle n’est pas tournée à l’air libre mais dans un studio (et étant donné que je vois comment sont fait les décors de certains lieux de la série, je sais pertinemment que cet éclairage est loin d’être naturel). Cela transforme une bonne idée en catastrophe par moment alors que je suis persuadé qu’il y avait largement de quoi trouver des lieux qui pourraient nous donner l’impression d’être à Mexico en Californie. De plus, depuis quand le Mexique est aussi régressif. Je suis certain que c’est une très mauvaise idée que de jouer autant de clichés à la fois mais bon, c’est Switched at Birth. De toute façon, je sais pertinemment que la série ne va pas s’en sortir facilement cette année. Elle a fait des choix douteux par moment et l’explication que Bay et Emmett vont avoir au travers de cet épisode c’est presque un peu too much et répétitif.

J’ai l’impression que les personnages ont déjà eu cette discussion des dizaines de fois, ce qui ne permet pas vraiment de voir une quelconque once d’originalité (bien évidemment, ce serait trop facile si Switched at Birth était très originale dans sa manière de développer certaines de ses intrigues). Emmett a beau être un personnage que j’ai apprécié, il est toujours destiné à Bay dans mon esprit, mais le résultat est un peu trop surréaliste. Ils passent leur temps à se chamailler, à être jaloux, etc. La rage jalouse de Bay est donc assez ennuyeuse à la longue et commence à être surexploitée dans une série qui n’a clairement pas besoin de ça. Ce que cet épisode me démontre également c’est que Switched at Birth pourrait sortir plus souvent de son cadre habituel. Si visuellement c’est très laid (et je pense que l’on ne pourra pas me contredire là dessus), je trouve que cela reste assez dépaysant et appréciable au milieu d’une telle série. Finalement, je me demande ce que le prochain épisode a encore en stock pour nous, notamment du point de vue de Bay alors que cette dernière semble complètement résignée. Emmett de son côté est lui aussi résigné quant à Daphne elle est toujours aussi heureuse (enfin, tant qu’elle veut bien nous le montrer pour le moment).

Note : 4.5/10. En bref, je reste déçu malgré de bonnes idées.

Commenter cet article