Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Castle. Saison 8. Episode 19.

26 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Castle

Critiques Séries : Castle. Saison 8. Episode 19.

Castle // Saison 8. Episode 19. Dead Again.


« Dead Again » a l’affaire la plus étrange et la plus fun de la saison. En effet, l’histoire de la semaine est celle d’un homme qui ne meurt jamais. Plusieurs fois il va réchapper à la mort et c’était sacrement drôle tout de même. En tout cas, cela doit faire partie de mes épisodes préférés de la saison alors qu’en parallèle les mystères de la saison prennent forment, créant du danger à la fois pour Castle mais surtout pour Beckett. Car la vraie personne en danger à la fin de l’épisode c’est bien elle. Si je ne suis pas totalement convaincu que l’arc narratif de la saison soit le meilleur choix possible pour terminer l’histoire de Beckett dans Castle, je reste cependant curieux de découvrir ce qu’ils vont faire afin de dire au revoir au personnage. Beckett reste emblématique et afin de lui dire au revoir, elle va devoir mourir. Mais de quelle façon ? Telle reste la question en suspend pour le moment. Quoi qu’il en soit, cette affaire était vraiment drôle autour de cet homme qui ne va pas mourir d’un poison, qui ne va pas mourir d’une électrocution et qui ne va même pas mourir d’une balle dans la tête. C’est fou ! Aidée par un casting toujours au sommet, notre fine équipe va plonger petit à petit au coeur d’une sale affaire d’héroïne synthétique que notre gentil « super-héros » comme il aime bien se faire appeler pourrait bien menacer sans même le savoir.

« Dead Again » n’a rien de neuf par rapport à tous les autres épisodes policiers de Castle mais il y a dans cette affaire suffisamment d’originalité et de choses cocasses pour passer un bon moment. Comme Castle qui devient conseil en drague afin que notre chanceux puisse enfin avoir un rencard avec celle dont il est secrètement amoureux. Cela aurait très bien pu donner quelque chose de ridicule mais par chance, c’est tout le contraire. Les situations les plus bêtes sur le papier sont aussi les plus funs à l’écran. C’est une assez bonne occasion pour sortir tous les violons que la série maîtrise et cela permet aussi d’équilibrer avec le retour de Caleb Brown incarné par Kristoffer Polaha, l’acteur le plus (et c’est ironique) charismatique du monde. Ce dernier pourrait bien être une bonne menace si l’intrigue qui suit sait être efficace. Mais je n’ai pas trop confiance en Castle pour le coup. De ce fait, je préfère les intrigues comme celle de cet épisode et comme beaucoup d’autres épisodes cette année, il y a un sentiment de nostalgie qui s’installe. En effet, ces affaires délurées (notamment en saison 4) me manquent avec un thème à explorer et un vrai sens de la mise en scène. Mais tout cela est un temps révolu. On peut tout de même saluer le fait que le nouveau showrunners a très bien compris ce qu’est Castle et ce qu’il fallait en faire pour séduire les fans.

Note : 7.5/10. En bref, sûrement l’une des affaires les plus funs de la saison.

Commenter cet article