Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modern Family (Saison 8, 22 épisodes) : quand tout part en sucette

23 Juin 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Modern Family (Saison 8, 22 épisodes) : quand tout part en sucette


A la rentrée dernière, je dirais au revoir à Modern Family. Je n’avais plus le courage de me plonger dans les aventures de ces personnages qui m’ont lassés. Il n’y a plus grand chose à raconter sur cette série et finalement, je crois que j’aurais presque dû éviter de regarder la suite. Oui, il y a toujours de bons épisodes, mais globalement je pense que l’alchimie que j’avais développé au début avec Modern Family est aujourd’hui disparue. Pourtant, il y a de bons épisodes comme le dyptique « Do You Believe in Magic » / « Do it Yourself » (8.12 / 8.13) qui fait parti des épisodes que j’ai préféré. A ce moment là j’ai eu l’impression de retrouver tout ce que j’aimais dans Modern Family auparavant, jusqu’à ce que tout parte en sucette dès l’épisode suivant. C’est un truc que je ne comprends pas car l’équilibre était si bien trouvé et j’avais enfin de quoi rire. Les personnages étaient de nouveau bien utilisés dans des situations comiques qui étaient parfaites pour eux. Je pourrais également parler du très bon épisode de Thanksgiving (8.07) démontrant que lors de moments spéciaux, Modern Family sait très bien utiliser ses personnages et son univers. Mais ce n’est pas suffisant, je m’attendais à mieux, à ce que la série puisse faire des tas de trucs totalement différents. C’est donc une saison sans surprises, sans beaucoup de saveurs malgré l’énergie du casting grassement payé.

Alors que Modern Family est encore capable de tenter des choses qui bousculent la structure même de la série (je pense notamment à « Five Minutes » 8.18), elle oublie aussi par moment ce qui a toujours fait son charme et se répète. Les situations dans lesquelles les personnages sont posés la plupart du temps sont des situations que l’on a l’impression d’avoir vu des dizaines de fois (en mieux) auparavant dans la série. Il faut dire que chacun des personnages joue un peu sur le même tableau depuis le départ et que certains personnages sont restés constants mais le scénario n’a pas toujours été à leur service. Je pense notamment à Cam et Mitchell qui étaient au début mes personnages préférés de la série et leurs aventures étaient rocambolesques. Désormais, à force de se répéter, Modern Family n’a pas su trop renouveler les personnages. Si « Five Minutes » les sert très bien (et c’est une bonne chose), la saison n’a pas toujours su s’y prendre intelligemment. Les cold open restent quant à eux l’une des forces de Modern Family avec de bonnes situations comiques qui savent proposer quelque chose d’efficace sur le moment. Mais dès que l’épisode s’organise pour faire des tas de trucs ici et là, on a l’impression de plonger dans une sorte de truc qui a bien du mal à devenir meilleur. Car la multiplication des intrigues dans les épisodes qui séparent tous les personnages, cela a toujours été l’une des faiblesses de Modern Family.

Et d’une sitcom en général. Alors que The Big Bang Theory (pour prendre un exemple de série qui a aussi connu des problèmes de rythme et de renouvellement à un moment de son existence) a su faire évoluer drastiquement ses personnages pour faire évoluer son humour et ses histoires, Modern Family stagne un peu dans son univers. Il n’y a plus trop de nouveautés même si les rencontres restent pour certaines assez funs. On retrouve alors des personnages que l’on a déjà vu par le passé qui viennent régulièrement passer un petit coup aux personnages. C’est toujours de bons moments à passer même si je ne suis pas forcément le plus fan de tous les personnages que l’on a vu depuis le début de la série. Modern Family connait aussi les mêmes problèmes que The Office sur la fin, peut-être car les deux séries ont une structure assez similaire (le mockumentary) et que le genre dans lequel se glisse Modern Family depuis le départ n’est peut-être plus ce sur quoi la série doit jouer aujourd’hui. Les personnages sont grands (notamment les enfants) et du coup on perd là aussi l’un des atouts des comédies familiales, celui de jouer avec la folie des enfants face à leurs parents. Maintenant que les enfants Dunphy sont grands, la série n’a pas vraiment su utiliser leur adolescence ou leur entrée à l’âge adulte comme un moteur nouveau à faire vrombir.

Du coup, Modern Family reste un peu ici et là, sans trop se renouveler. Même quand elle veut faire passer des messages comme dans « All Things Being Equal », le tout manque tout d’un coup d’intérêt car la série échoue. Elle ne sait pas (ou plus) le faire. Finalement, la saison 8 de Modern Family aura été une déception. Malgré quelques bons épisodes ici et là, la qualité globale de la saison reste assez médiocre. Je me demande si ABC ne devrait pas déjà programmer la fin de la série vers la saison 10 afin de donner aux scénaristes la chance de faire évoluer petit à petit tous ces personnages vers une conclusion satisfaisante car je me rends compte cette année que finalement il n’y a plus grand chose à raconter…

Note : 5/10. En bref, une saison marquée d’épisodes que l’on oublie dès qu’on les a vu et d’intrigues qui ne font pas vraiment évoluer les choses. Reste quelques moments d’âme brillants qui utilise les personnages dans de bonnes situations mais cela s’est fait trop rare cette année…

Commenter cet article

vts 24/06/2017 11:16

C'est vrai que ça se regarde mais qu'il n'y a rien de bien exceptionnel