Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modern Family (Saison 8) : ce n’est qu’un au revoir

27 Septembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Modern Family (Saison 8) : ce n’est qu’un au revoir

C’est bon, Modern Family et moi c’est (presque) fini. Je ne parlerai plus de la série de manière hebdomadaire tant le premier épisode de la saison 8 m’a déçu. La série ne prend pas en compte les problèmes qu’elle rencontre chaque année depuis trois ans et se contente de l’écriture automatique. Sans casser les codes et faire réellement évoluer ses personnages, Modern Family n’arrive plus. La machine s’est enrayée. Bien entendu, tout est encore possible pour la sauver mais la saison 7 était la pire saison de toute l’histoire de la comédie et chaque année, la qualité ne cesse de chuter. Ce premier épisode est le symbole parfait d’une série qui s’essoufle et qui arrive au bout de son concept et de son histoire. C’est une belle vie huit années et elle continue d’être suivie par huit millions de personnes aux Etats-Unis en direct, ce qui reste un joli score pour ABC. Le problème c’est que Modern Family n’encaisse plus vraiment de succès critique, et cette année est la première année où elle est la moins nominée. Pas de nominations pour ses acteurs autrefois encensés par la critique. Certes, Modern Family reste assez fidèle à elle-même et son casting reste bon mais il n’y a plus rien de neuf à incarner. On connaît déjà tous les ressorts comiques de chacun des personnages, notamment des Dunphy.

La série a utilisé cette famille jusqu’au point de non retour. Rongés jusqu’à l’os, ces personnages autrefois hilarants ne sont finalement devenus que l’ombre d’eux-mêmes. « A Tale of Three Cities » accompli certaines choses d’un point de vue comique, on ne peut pas lui enlever ça mais la série n’a rien changé d’un point de vue créatif. Même quand de nouvelles intrigues étaient lancées l’an dernier, cela n’a pas changé grand chose à Modern Family. La série reste elle-même, usant des mêmes ressorts comiques qui à la longue sont un brin épuisants car répétitifs. Comme le premier épisode de la saison 7, cet épisode laisse sous entendre qu’il y a des tas de nouvelles possibilités pour la série et de nouvelles promesses sont faites. Mais l’on n’arrive plus à croire à quoi que ce soit quand la structure narrative de la série reste inchangée. J’ai donc envie de dire au revoir aux personnages de Modern Family, créer un vrai sevrage entre moi et cette comédie qui reste pourtant attachante. En effet, au bout de huit ans on s’attache à tous ces personnages. Je reste attaché à Claire et Phil, à Alex, à Haley, à Luke aussi, même à Gloria qui n’a de cesse d’enchaîner les répliques qui semblent aujourd’hui dater d’il y a quelques années. Cam et Mitch ne bougent plus vraiment et tout le monde s’encroûte mais moi dans mon fauteuil j’ai besoin d’un brin de nouveauté.

Je veux autre chose, que Modern Family prenne un coup de pied aux fesses et qu’elle se rende compte qu’elle est en train de passer à côté d’un avenir probablement plus radieux. Je me trompe peut-être, peut-être que les scénaristes sont à bout de souffle et qu’ils continuent uniquement car Modern Family reste la vache à lait d’ABC mais ce serait une excuse trop facile. En effet, l’avantage d’une comédie familiale est qu’elle peut réellement faire des tas de choses différentes, parler de tout un tas de sujets. Beaucoup plus qu’une comédie comme Brooklyn Nine-Nine par exemple car Modern Family a un certain sens familial universel. Ce premier épisode perd beaucoup de temps à nous dire où nous en sommes, où en sont les personnages sauf que l’on aurait probablement préféré être remis dans le bain, retrouver ce qui faisait le sel de Modern Family au départ. Vous vous rappelez de ces épisodes qui rassemblaient la famille et créaient des situations comiques simples mais hilarantes. Je crois que le dernier épisode en date dont je me souviens est celui de Las Vegas. Et puis souvenez vous de ce double épisode qui ouvrait la saison dans un ranch. C’était original et c’était une belle occasion de réunir tout le monde dans un endroit afin de nous redonner ce sens de la convivialité que Modern Family a totalement perdu au fil des années.

Je reviendrai, c’est sûr et certain, mais je vais mettre la série de côté bien au chaud et la ressortir quand l’envie me viendra d’engloutir quelques épisodes de cette famille autrefois frapadingue qui aujourd’hui peine à ressembler à ce qu’elle était auparavant c’est à dire fraîche et originale.

Commenter cet article