Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 13.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 13.

How to Get Away with Murder // Saison 5. Episode 13. Where Are Your Parents?.


On se rapproche petit à petit de la fin de la saison et je dois avouer que How to Get Away with Murder a encore du mal à trouver un moyen engageant de faire évoluer ses intrigues. L’arrivée de Cicely Tyson devrait être le signe que cet épisode allait être bon, sauf que même s’il n’est pas raté, il n’est pas remarquable non plus. Pour autant, cet épisode est l’un des plus cohérents que How to Get Away with Murder nous ait offert depuis un sacré bout de temps mais il a du mal à raccrocher aussi tout ce que la saison a pu construire depuis le départ, entre le lien avec la saison 1, l’intrigue de la saison, l’évolution des personnages, etc. Tout ne fonctionne donc pas mais les personnages semblent enfin faire des choix qui ont du sens et qui sont motivés par des éléments logiques. Bien entendu, trop d’explications c’est finalement mieux que rien du tout. How to Get Away with Murder est souvent coincée dans sa propre envie de choquer le téléspectateur et la fin de l’épisode ne fait aucune exception. Par ailleurs, c’est la période de Noël dans la série et c’est une occasion en or de faire revenir Cicely Tyson qui est aussi dynamique et charmante qu’elle a déjà pu l’être par le passé sous les traits de la mère d’Annalise : Ophelia. Elle apporte alors une bonne dose d’émotions dont l’épisode avait clairement besoin et permet de donner un peu de mou à ce que la série fait.

La petite histoire d’Annalise que Ophelia raconte lors du repas de Noël fait partie de ces petits moments que How to Get Away with Murder maîtrise à la perfection. J’ai toujours aimé quand la série apporte un peu plus d’émotions car c’est un truc qu’elle maîtrise parfaitement. Mais ce n’est pas la seule chose intéressante ici. Même Tegan, qui est souvent un personnage difficile à cerner à des motivations que la série rend claire ici. Mais la série continue en parallèle de traiter Bonnie un peu comme une sorte de punching-ball. Le passé de Bonnie est tellement sombre et tragique que chaque épisode rend le tout d’autant plus déprimant à mon goût. En tout cas, plus que je n’aurais probablement pu l’imaginer au départ. L’épisode est fait pour nous conduire à la fin où Annalise rencontre le gouverneur et lui indique qu’elle sait qui a réellement tué Nate Sr. : Emmett. Et tout d’un coup, tout ce que la série a pu faire dans cet épisode pour développer ses personnages est défait en une scène. Je ne comprend pas vraiment pourquoi car cet épisode force littéralement Annalise et Emmett à devenir plus proche qu’ils n’ont pu l’être et tout cela conduit l’intrigue à cette fin étonnante. Pourquoi developper cette relation si c’est pour déposer une bombe à la fin de l’épisode ? Telle est la question.

Note : 6/10. En bref, pas ce que How to Get Away with Murder a fait de mieux cette année même si l’épisode reste globalement cohérent et cela fait du bien à voir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article