Critiques Séries : The Righteous Gemstones. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : The Righteous Gemstones. Saison 1. Episode 3.

The Righteous Gemstones // Saison 1. Episode 3. They are weak, but he is strong.


Cet épisode poursuit ce que la série a déjà fait dans ses deux précédents épisodes, mélangeant les idées et les tons différents. Tout en conservant également le côté absurde de la série qui lui sied si bien et en fait une bonne comédie à l’humour noir ciselé. Cet épisode nous introduit surtout le personnage de Baby Billy Freeman qui permet de retrouver Walton Goggins (Vice Principals) dans un rôle qui est hilarant. Cet acteur me fascine tant il peut jouer tellement de personnalités différentes et une fois n’est pas coutume, il poursuit cette capacité là avec The Righteous Gemstones. Plus le temps passe dans l’épisode et de plus en plus de choses nous sont révélées sur Baby Billy. C’est le frère aîné de Aimee-Leigh, ce qui veut dire qu’il a fait partie à mon moment de la famille Gemstone. Et sa soeur est mariée à Eli. Il a aussi eu un petit succès musical avec Aimee-Leigh. Il croit être une star du monde de l’Eglise et je dois avouer que le tout est terriblement amusant.

L’idée de nous plonger dans l’univers de cette Eglise située dans un centre commercial est tout simplement génial. Cela permet de changer un peu de ce que l’on voit depuis le départ, tout en développant l’univers de façon drastique. La série joue aussi encore sur les traits familiaux de sa narration, tout en continuant de développer les relations entre les personnages. La relation entre Baby Billy et la famille Gemstone est un angle que cet épisode exploite plus ou moins du début à la fin et je dois avouer que j’ai adoré.

La série continue aussi d’utiliser les talents d’écriture de McBride et ce que ce dernier adore faire, ce rôle d’homme en colère incompris. Cela colle avec les deux précédentes séries qu’il a créé pour HBO et j’ai comme l’impression que The Righteous Gemstones est une sorte de paroxysme de ce qu’il a fait, comme une belle synthèse de son oeuvre. Tout en continuant de développer les sentiments de chacun, The Righteous Gemstones prend le soin de nous introduire un nouveau personnage particulièrement bon où Walton Goggins peut encore s’en donner à coeur joie. En somme, c’est tout ce que j’aime dans cette série et tout ce que j’espère voir par la suite encore.

Note : 8.5/10. En bref, Walton Goggins me surprendra toujours.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article