Critiques Séries : Naomi. Saison 1. Episodes 12 et 13 (season finale)

Critiques Séries : Naomi. Saison 1. Episodes 12 et 13 (season finale)

Naomi // Saison 1. Episodes 12 et 13. Ready or Not / Who Am I?

SEASON FINALE

 

Ces deux épisodes permettent de conclure la saison 1 de façon assez efficace. Ce que les deux épisodes précédents de Naomi ont démontré c’est que la série préférait garder tout pour ces deux épisodes. « Ready or Not » permet à Naomi d’en apprendre un peu plus sur ses origines et les dangers à venir alors que « Who Am I? » répond à d’autres questions tout en concluant la saison de façon plutôt correcte. Après avoir eu des visions de son temps sur Earth-29, Naomi a besoin de l’aide de ceux qui la protège depuis le départ. Toute cette histoire de vision apporte forcément une forme de rythme à l’avant dernier épisode mais il faut attendre les derniers moments de celui-ci pour en apprendre beaucoup sur Naomi et le but final de la saison. Dans la première partie de la saison, Naomi apprenait d’où elle venait et qui a pu trahir ses parents. Il faut attendre « Who Am I? » pour que les pouvoirs de notre héroïne se réveille réellement et qu’ils délivrent quelque chose à la fois intéressant d’un point de vue dramatique et assez laid visuellement.

 

En réintégrant de façon plus intelligente Superman dans l’univers de Naomi, la série parvient à enfin lier le destin de notre héroïne avec son modèle. Akira donne un cadeau à Naomi dans la première partie qui va avoir des conséquences sur la suite de l’histoire. La grande bataille finale de la saison est presque ridicule, probablement par manque cruel de moyens. Je ne sais pas trop ce que les scénaristes de Naomi veulent faire mais par moment j’ai l’impression qu’ils sont bridés dans leurs ambitions. Le road trip de Naomi et Annabelle est plutôt amusant et dans l’esprit général de la série mais c’est une occasion de gagner du temps sans réellement faire évoluer la relation entre les deux personnages. C’est un reproche que je peux faire à toute la série, de ne pas aller au bout des choses et de se contente du strict minimum.

 

Les souvenirs d’enfance de Naomi sont cependant intéressants et permettent de faire le lien avec pas mal de choses que l’on a vu depuis le début de la saison. Alors que la saison a construit une vraie série pour ados, elle se tourne ici vers quelque chose de plus familial autour des conséquences d’être une alien, de ne pas être chez elle et de chercher des réponses. C’est presque plus intéressant que les simagrées romancés des épisodes précédents mais l’équilibre n’est pas toujours trouvé entre les deux. A certains moments la série jongle entre l’ado et l’héroïne sans réellement trouver d’équilibre parfait entre les deux parties de la série. Brutas est sensé être le grand vilain mais là aussi c’est presque une déception. Si cela reste efficace d’un point de vue narratif car cela ajoute un vrai rythme à l’épisode, je m’attendais tout de même à quelque chose de légèrement différent.

 

Le cliffhanger de cette première saison est plutôt intéressant car il permet enfin de confronter Naomi à ses « faux parents » qui se sont fait passer pour ses parents depuis le début. Sauf que Jennifer et Greg n’ont jamais voulu de mal à Naomi mais la trahison reste quelque chose qui motive une suite potentiellement intéressante si les scénaristes savent quoi en faire. Je ne sais pas si j’ai envie de voir une saison 2 de Naomi. La série ne m’a pas plus emballé que ça même si son héroïne s’avère attachante. J’ai surtout l’impression que l’univers de Naomi a été gâché par un manque de moyens et d’ambition.

 

Note : 5/10. En bref, si cela reste rythmé, je m’attendais à ce que ce double épisode soit un peu plus ambitieux visuellement. A certains moments j’ai l’impression de retrouver les séries ABC Family… (vous vous souvenez de The Nine Lives of Chloe King ?) en moins crétin.

Prochainement en France

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article