Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Almost Human. Saison 1. Episode 10. Perception.

11 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-11-19h09m30s140.jpg

 

Almost Human // Saison 1. Episode 10. Perception.


Et si tout était une question de perception ? En tout cas, l’univers qui nous entoure dans Almost Human a toujours été terriblement riche mais mal exploité à mon goût. Je pense que les scénaristes ne savent pas doser la mécanique de la série avec les éléments plus mythologiques. On n’est cependant pas là pour se répéter encore et encore. « Perception » était un épisode tout à fait correct mais auquel il manquait un petit quelque chose qui à mon humble avis aurait pu en faire le meilleur épisode de la série à ce jour : de la détermination. On n’a pas l’impression que les héros veulent savoir plus que ce que la série ne veut bien raconter. Du coup, on découvre des choses au fil des épisodes sans que les personnages ne semblent engagés dedans. De plus, cet épisode n’a pas du tout été diffusé dans l’ordre de production (il s’agit en réalité du 4ème épisode de la série). Surtout que l’intrigue de l’épisode avec la mort de ces trois lycéennes n’était pas aussi intéressante à mon goût que cela n’aurait dû l’être. En tout cas, Almost Human semble s’amuser de nous, se jouer de notre perception des choses au travers des épisodes.

Car en diffusant les épisodes dans le désordre, je ne pense pas que l’on perçoive la série comme J.H. Wyman l’avait imaginée au départ. C’est dommage car je suis certain qu’il y a un début, un milieu et une fin mais la saison a été tellement décousue et recousue, que l’on ne sait plus vraiment comment cela évolue réellement. Cet épisode, s’iil avait été diffusé plus tôt, m’aurait permis de voir aussi que Almost Human a envie de créer quelque chose de plus feuilletonnant, très en filigrane bien entendu. La révélation de cet épisode (qui aurait donc dû se faire plus tôt dans la saison) est que Stahl est un « chrome », un enfant génétiquement modifié. Cette partie de la série avait donc été mise aux oubliettes durant presque de 6 épisodes (puisque nous en sommes au 10ème actuellement). C’est comme si Almost Human était construite sur tout un tas de choses mais que l’on en parle pendant seulement un épisode et puis s’en va. J.H. Wyman l’a bien cherché cette diffusion dans le désordre finalement.
vlcsnap-2014-02-11-19h14m30s63.jpgMinka Kelly n’a jamais eu une place très importante dans la série mais cela aurait pu très bien être le cas si seulement  Almost Human avait fait en sorte que l’on puisse la comprendre plus tôt. Kennex, Dorian et Stahl sont donc sur l’enquête de la mort soudaine de deux « chromes » et tout cela va nous emmener vers quelque chose qui m’a laissé pensé à Bienvenue à Gattaca. Cette école avec des « chromes ». C’était assez jouissif même si la référence n’est pas aussi efficace que j’aurais pu aimé qu’elle le soit. C’était en tout cas très bien tenté. Mais encore une fois, le téléspectateur ne peut pas se laisse emporter par une histoire qui manque clairement de forces. On a l’impression que l’on se fait balader (notamment avec l’ouverture de l’épisode assez étrange). De son côté, Kennex tente d’en apprendre un peu plus sur son passé afin de mieux cerner Anna. Tout cela fonctionne plus ou moins bien même si là aussi on sent les faiblesses de Almost Human. La série a beau avoir du potentiel on a parfois l’impression que la diffusion dans le désordre montre aussi les défauts de fabrication de la série.

Note : 5.5/10. En bref, l’épisode n’était pas mauvais mais il n’avait pas sa place aussi tard dans la saison.

Commenter cet article