Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Californication. Saison 6. Episode 2. Quitters.

21 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-21-18h14m29s172.png

 

Californication // Saison 6. Episode 2. Quitters.


Showtime avait émis la possibilité lors du renouvellement de Californication pour une saison 6 qu'un spin off de la série pourrait voir le jour, centré sur le personnage de Faith, introduit cette année et incarné par Maggie Grace (Lost, Taken). Après une première mise en bouche assez décevante, Californication revenait avec un second épisode tout aussi décevant. Disons que je ne comprends pas quel est le but réel de cette saison. Un peu comme si l'on voulait museler Hank, et arrêter de le rendre complètement amoral. Car c'est justement ce que j'aime chez ce personnage, ce qui fait aussi le sel de la série depuis ses débuts. Mais c'est malheureusement raté le changement qui s'opère cette année aurait pourtant pu être une opportunité pour ne pas changer Hank mais lui apporter un peu plus d'assurance. Ce qu'il avait perdu la saison passée. Alors qu'il commence à dire non à la rehab (comme Amy Winehouse), sa rencontre avec Faith va changer les choses. Californication n'oublie pas la petite scène de sexe avec la cinglée du groupe non plus. Je ne comprends pas où veut aller cette saison, si ce n'est sur le chemin de la rédemption sauf que pour moi, Hank ne peut pas se repentir.

C'est un fait et le pauvre, il s'enfonce une fois de plus dans un gouffre assez difficile. J'étais fan de ce personnage il y a encore deux saisons (car pour moi, la saison 4 reste la meilleure de la série). Et tout d'un coup, on transforme cette série oxygénée qui tente de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas en bazar léger à la mort moi le noeud, embrumée entre les scènes de sexe devenues ennuyeuses alors qu'il y avait une certaine imagination dans la mise en scène et dans les rencontre qu'il pouvait faire auparavant. Faith est un personnage assez complexe et même si cette première mise en bouche de son personnage me donne envie d'en connaitre un peu plus, je ne suis pas sûr que cela soit pour le moment ce que la série a pu faire de mieux. Pendant ce temps, Charlie va parvenir à signer un super contrat : une star de film gay et récemment oscarisée. Sauf que dans la boucle, Charlie va se faire passer pour gay et faire la une de Deadline avec son soi-disant coming out.
vlcsnap-2013-01-21-18h21m01s244.pngJ'ai hâte de voir ce que cette intrigue va donner par la suite. Charlie pourrait bien devenir le meilleur personnage de la saison si Hank continue sur cette pente descendante. Charlie reste encore une sorte de démon tentateur (il va jusqu'à apporter de l'herbe à Hank alors que ce dernier tente de se désintoxiquer … certes de l'alcool mais tout de même). Charlie offre également quelques bonnes répliques à l'épisode histoire de nous faire oublier que le reste est complètement raté. Karen de son côté va fumer un peu d'herbe avec Marcy et se rendre à un entretien d'embauche juste après, encore sous les effets de la drogue. J'aime bien comment il est facile dans une série comme Californication de se faire embaucher. Même complètement stone. Du côté de Marcy et Stu, voilà encore une histoire affligeante de débilité. Stephen Toboloswky continue de faire le ramasse miettes dans cette série. Finalement, Californication déçoit une fois de plus. Comment cette série a t-elle fait pour devenir aussi nulle ?

Note : 3.5/10. En bref, difficile de s'y retrouver dans ce bordel ennuyeux et débile. Malgré la montée en puissance de Charlie qui était très en forme cette semaine, le reste laisse peu d'opportunités pour une belle évolution.

Commenter cet article