Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Curb Your Enthusiasm. Saison 8. Episode 8.

30 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-30-20h34m04s55.png

 

Curb Your Enthusiasm // Saison 8. Episode 8. Car Periscope.


Ce que j'ai adoré cet épisode, et notamment sur la fin avec le générique de la série Le Fugitif en plein milieu d'un moment où Larry se fait volé sa place pour prendre un taxi. C'est absolument génial. Cette série est surprenante et franchement, l'épisode m'a tout aussi surpris. Sans parler de ce petit camée biens sympathique de Renny Harlin, grand réalisateur connu pour avoir réalisé Die Hard 2 entre autre. Alors voilà, c'était un épisode très bien écrit, soigné, et tout. Et puis le personnage de Larry était au sommet de son art, toujours à jouer avec la société et ses créations pour se le approprier au début de son côté "jerk-hero" de la série. C'est parfois même tellement antipathique qu'il en devient drôle et attachant. Notamment durant la partie de Scrabble ou encore avec le coup des inventions. L'épisode est riche en scènes mémorables.

La partie de Scrabble avec Judge Horn, venant d'un show du genre de Judge Judy (mais c'est ce que ce programme existe, j'en sais fichtre rien mais en tout cas, j'ai adoré ce personnage fabuleux). Notamment quand Harry est pas content ou encore le petit retour de Wanda Sykes, inattendu, pas particulièrement drôle mais bien sympathique et bien introduit dans l'épisode. Ce moment dans le parc fait parti des moments mémorables de la saison. Et justement, il ne reste que deux épisodes à cette saison et je trouve qu'elle a quand même eu de bons moments notamment avec "The Hero" ou encore "The Palestinian Chicken", par contre je suis assez nostalgique des intrigues qui duraient sur plusieurs épisodes. Là on a pas cette notion de suivi, où tous les épisodes sont de nouvelles histoires. C'est intéressant et permet de conserver l'inventivité de la série, mais parfois un peu de stabilité ne fait pas de mal.
vlcsnap-2011-08-30-20h55m37s185.pngDonc durant l'épisode Larry tente de trouver des moyens d'investir avec intérêt, sans réellement trouver que faire. Et c'est le seul truc que j'ai à reprocher à cet épisode puisque la gestion de l'intrigue générale est assez moyenne en fait. C'est juste une succession de très bonnes scènes, en dehors de cette intrigue qui donne une vraie impulsion. Larry s'amuse cette saison, et moi ça me va bien. C'est plus ou moins réussi dans un élan de bons et moyens épisodes. Peut être que la fin de la saison nous réservera de superbes surprises sur ce voyage new-yorkais qui tourne assez bien pour le moment. Le changement de ville n'impute rien au personnage et à ce qu'il avait entrepris à Los Angeles. Hâte de voir la suite. Mention spéciale à la voiture périscope qui donne son nom à l'épisode.

Note : 7/10. En bref, un épisode qui fonctionne très bien sur le comique de situation, un peu moins sur son intrigue principale.

Commenter cet article