Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 6. Episodes 3 et 4.

7 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

France-2-2013-11-06-21-36-42.jpg

 

Fais pas ci, Fais pas ça // Saison 6. Episodes 3 et 4. Une petite zone de turbulences / Dernier tango au château.


Drôle et légère, Fais pas ci, Fais pas ça reste fidèle à elle-même et je pense que l’on ne peut pas lui en vouloir. En tout cas, cela fonctionne à merveille une fois de plus. Il y avait des scènes particulièrement bonnes dans ces deux épisodes, et aussi d’autres un peu plus faiblardes mais globalement je reste avec l’envie d’en voir encore plus. A la fin de l’épisode 6.02, Fais pas ci, Fais pas ça faisait enfin le choix de nous montrer que Charlotte est bel et bien homosexuelle. L’idée est bien et je dois avouer que je trouve la manière dont la série tente gérer la situation est plutôt bien fichue. Le moment où Charlotte révèle son homosexualité à son père était un moment particulièrement touchant. Ce n’est pas fait avec la plus grande finesse ou encore avec la plus grande humilité, mais la série gère ça malgré tout avec émotion, notamment car le personnage de Charlotte parvient enfin à être touchant. Ces deux épisodes nous préparent en tout cas à cette révélation. Le fait que Renaud tente de faire dans le déni est compréhensible au fond, lui qui n’accepte l’homosexualité qu’hors de chez lui.

« Ca va lui passer », « Elle n’a surement pas rencontré le bon garçon », etc. que des expressions que tous les parents qui ont des enfants qui révèlent leur homosexualité doivent se poser. Cela pourrait paraitre assez cliché mais ce n’est pas du tout le cas. On se rend bien vite compte que Fais pas ci, Fais pas ça fait les choses avec sagesse. Car mine de rien, c’est parmi l’un des passages les plus sobres de toute la saison. La révélation de Charlotte passe avant par Solène. La relation entre les deux soeurs était un joli petit moment dans « Une petite zone de turbulences ». Ces deux épisodes tentent également d’aborder les relations de couple de façon beaucoup plus globale. Que cela soit la relation entre Fabienne et Renaud qui commence à connaître un vrai coup de mou ou encore la relation entre Denis et Valérie qui va être pimentée par une histoire de combinaison en latex qui n’aurait pas dû se retrouver là. J’aime bien Fabienne et Renaud. Il y a une vraie alchimie entre les deux personnages que l’on ne retrouve pas ailleurs dans la série. Sauf que leur couple semble se transformer en vieux couple qui ne fait même plus l’amour.
France-2-2013-11-06-22-08-36.jpgPour cela, Fabienne aimerait bien raviver la flamme et Renaud va tenter de tout faire pour rallumer « l’interrupteur » comme le dis Denis dans « Dernier tango au château ». La bonne idée de la semaine c’est Zabou Breitman. L’actrice est sulfureuse et jouissive dans le rôle de Eve, la patronne de Denis. Cela fonctionne à merveille car Eve n’est pas le genre de personnage que l’on avait l’habitude de voir dans Fais pas ci, Fais pas ça. Elle fonctionne avec énergie et presque de la méchanceté. Mais cette méchanceté permet également de donner un coup de fouet au personnage de Denis alors que ce dernier commençait légèrement à stagner cette saison. « Une petite zone de turbulences » était un épisode assez classique de Fais pas ci, Fais pas ça, avec les tribulations de Fabienne (et surtout son humour légendaire) mais également quelques très bons moments où la série met en avant le couple Tiphaine et Christophe que je trouve toujours aussi mignon comme tout. L’intrigue des parents d’élèves avec Renaud Lepic était l’occasion de s’amuser avec ce personnage et de le mettre un peu sur un piédestal.

Il y avait de très bonnes scènes (notamment en termes de faces à faces) et une référence amusante à la campagne de François Hollande (Moi Représentant des Parents d’élèves, personne « normal », etc.). La référence était réussie, un peu comme toutes les autres références pop culturesques que Fais pas ci, Fais pas ça a pu faire dans ces deux épisodes (L’Homme qui Murmurait à l’Oreille des Chevaux, Downton Abbey, etc.). « Dernier tango au château » se concentre sur l’organisation du mariage dans une splendide résidence à la campagne détenue par Eve, la patron de Denis, qui lui est prêtée gracieusement. Cela va permettre de faire des faces à faces réussis entre les Lepic et les Bouley (comme toujours depuis pas mal de saisons maintenant) et des dialogues beaucoup plus inspirées. C’est pour le moment l’épisode le plus réussi de la saison à mon humble avis. Il change de lieu, offre un peu de légèreté et de folie supplémentaire. Je ne dis pas que Fais pas ci, Fais pas ça avait nécessairement besoin de se renouveler mais cet épisode nous démontre que la série veut faire les choses différemment.

Note : 7/10 et 8/10. En bref, deux épisodes différents, mais l’un plus réussi que l’autre.

Commenter cet article

julien 07/11/2013 17:20


je n'ai pas envie de rabacher la meme chose surtout vu les notes supers que tu mets à la série, mais globalement je suis décu par l'ensemble. Il n'y a rien à faire je ne retrouve pas le sel qui a
fait de la série la meilleure comédie du paf! donc je regarde par nostaligie, il m'arrive de sourire mais plus du tout de rire comme avant...


l'acteur qui joue renaud est formidable, sa tete, son visage quand il apprend que sa fille est gay est si juste, si confondant de justesse! rien que pour ça je veux bien pardonner toutes les
mauvaises idées de ces deux épisodes avec certains dialogues écrits avec les pieds!


Julien