Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 2. Episode 17.

8 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-08-07h51m46s16.png

 

Happy Endings // Saison 2. Episode 17. The Kerkovich Way.


Après les rêves érotiques de la semaine dernière, tout le monde voulait vraiment savoir ce qui allait se passer maintenant que Alex et Dave ont remis le couvert durant une soirée. Evidemment, il fallait s'attendre à ce qu'Alex tente de faire croire à tout le monde qu'il ne s'est rien passé et que Dave a tout imaginé (sauf que ce n'est pas le cas). Jane va mettre au point un plan assez ingénieux mais Dave va être plus fort et va trouver la réponse avec l'aide de Brad. Son petit plan pour faire un lavage de cerveau à ces deux personnages était excellent. Et j'adore justement comment c'est mis en oeuvre au fil de l'épisode avant qu'ils ne découvrent au fur et à mesure le plan de Jane. Quand elle se met à parler en russe à Alex (et que Alex lui répond) j'étais littéralement hilare. Je n'en pouvais plus. Surtout que Jane est un personnage génial. Franchement, je pense que je ne peux même plus choisir de personnage préféré dans Happy Endings tellement je les adore tous. Quand Jane va aussi jouer au Dr Evil (référence Austin Powers) avec son fluffy cat. Cette référence était également réussie. Mais Happy Endings est la reine des références même si elle n'égale pas Community dans les séries pour amies. Mais elle est quand même très forte pour utiliser la pop culture américaine.

Pendant ce temps, Max n'arrive pas à vraiment s'en remettre de sa rupture avec Grant mais Penny va être là pour lui et surtout lui proposer une petite chasse au trésor. Ils sont déterminés pour gagner la Rosalita's Run Scavenger Hunt qui est une course assez bien fichue. Cet épisode est bourré de références aussi bien à Risky Business, Sixteen Candles, La Folle Journée de Ferris Bueller ou encore The Breakfast Club. D'ailleurs, je crois même que certains des personnages de la chasse au trésor étaient des acteurs des ces films qui ont fait ici des petits camées sympathiques. Happy Endings embrasse donc à pleine bouche les références et avec beaucoup de candeur et d'humour. Ce que l'on peut attendre d'une série comme celle ci ce n'est ni plus ni moins ce qu'elle nous offre dans cet épisode ou même dans les derniers épisodes de la saison jusqu'ici. C'est là que je me rappelle la première fois que j'ai vu la série. Elle m'avait déjà éblouie par ses bonnes choses, et elles sont toujours là mais multiplées. Même si Happy Endings pourrait être encore meilleure finalement je ne peux pas trop lui en demander, car elle me comble déjà tellement.
vlcsnap-2012-03-08-07h40m22s225.pngElle comble le manque que j'ai de Friends donc bon. Reste aussi Brad et Jane, dont le duo arrive à être brillant ces derniers temps. Ce que je retiens surtout c'est le face à face façon Dr Evil, et la scène finale avec le regard caméra de Brad en guise de fin d'épisode qui nous montre que lui aussi est "evil". Pour revenir sur la petite course contre la montre de Penny et Max, ils vont gagner la course dans un dernier rallye très marrant dans des berceaux. Je m'y attendais pas, mais bon, avec Happy Endings on peut s'attendre à tout maintenant, même les trucs les plus farfelus. Et encore, celui ci n'est pas le pire dans ce genre là. Ainsi, on se retrouve alors avec un très bon épisode encore une fois. Happy Endings nous offre quelque chose de drôle, de fun, et décalé, tout en restant dans l'idée qu'elle est une série comique et que les situations doivent être soignées afin de faire rire le téléspectateur (ce qu'elle arrive à faire sans problème). Au fond, on ne peut pas demander grand chose de plus, car tout ce qu'il y avait déjà là était presque parfait.

Note : 8.5/10. En bref, toujours aussi décalé, détraqué, drôle et extravagant. Happy Endings nous fait rire comme toujours.

Commenter cet article