Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 1. Episode 3.

27 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-27-14h37m37s209.png

 

Hell on Wheels // Saison 1. Episode 3. A New Birth of Freedom.


Après un pilote plein de promesse le moins que l'on puisse dire c'est que j'attendais que la série me surprenne un tantinet. Malheureusement ce n'est toujours pas exactement le cas malgré le fait que ce nouvel épisode était bien plus passionnant que le précédent. L'erreur même de cette série est de se concentrer un peu trop sur son héros, Cullen. Je dis pas que c'est une mauvaise chose car en principe les westerns ont des héros, comme c'est le cas avec Lucky Luke si c'était adapté au série par exemple mais ce que je veux dire c'est qu'il manque une once d'héroïsme dans le personne de Cullen. Il est toujours à la recherche du sergent, et forcément on s'ennui un peu car l'action autour du personnage ne vient que dans la dernière partie de l'épisode. C'est dommage, mais le truc avec Hell on Wheels c'est que tout se passe très très vite. Je me suis pas ennuyé devant l'épisode contrairement avec le précédent. Ici l'univers est bien mieux géré, et surtout c'est bien plus prenant. On a plus cette réalisation verdâtre intempestive, mais un grain un peu plus ensoleillé tout en gardant le côté sale des personnages.

La rencontre entre Cullen et Lily Bell est une idée que j'attendais pas vraiment. Au début je me disais qu'il ne pourrait la rencontrer que plus tard. Finalement ce n'est pas le cas donc je suis assez satisfait que la série ne prenne pas son temps et avance les intrigues. Il ne faut pas un Walking Dead like. AMC a malgré tout eu l'oeil pour cette série quoi qu'on peut malgré tout trouver quelques erreurs de scénario. La fin de l'épisode est plutôt bonne, j'attends de voir ce que la suite va bien pouvoir nous apporter. Par ailleurs, j'ai compris que Hell on Wheels c'était la série à consommer à un rythme plus soutenu qu'un seul et unique épisode par semaine. Il faut pouvoir pénétrer l'univers qu'elle veut bien nous raconter. Cullen tient malgré tout sa stature. L'épisode précédent l'avait rendu un peu mou du genou, et ici il retrouve ses armes ce qui fait plaisir à voir. Mais j'attends toujours plus de cette série, j'attends qu'elle me prenne par le coup et qu'elle me dise : Whoua, tu l'as pas vu venir celle ça.
vlcsnap-2011-11-27-14h27m44s172Ce n'est pas le cas mais les personnages tentent de faire leur travail au mieux. Je pense par exemple à Durant qui organise les retrouvailles de Lily Bell toujours portée disparue. Forcément cela va attirer les mauvaises personnes en plus de Cullen. Durant est un bon personnage. On est pas obligé d'adhérer à ce qu'il veut bien nous raconter surtout quand on voit combien c'est un vrai pourri. Son discours à la fin de l'épisode était suffisant, bien écrit. L'histoire autour de sa campagne est pour le moment bien foutu. Du côté des autres personnages Mickey est toujours aussi détestable mais c'est ce qui le rend d'autant plus mystérieux et intéressant. Et enfin Elam qui derrière sa stature d'esclave arrive à donner à son personnage un nouvelle importance dans cet épisode. Pourquoi pas. Au final, ce nouvel épisode est à mon sens le meilleur de la série, moins précipité, plus intéressant et passionné.

Note : 7/10. En bref, Hell on Wheels est une série décevante quand on regarde les productions de AMC comme Breaking Bad, Mad Men ou Rubicon, mais cet épisode arrive à donner un nouvel élan à une histoire qui s'essoufflait.

Commenter cet article

defilesseries 28/11/2011 22:10


Je n'ai pas dépassé le stade du pilote. Elle m'ennuie profondément.