Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 3. Episode 4. Associates.

9 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-04-23h08m56s177.jpg

 

House of Lies // Saison 3. Episode 4. Associates.


Après « Boom », Jeannie doit maintenant se faire une place aux côtés de Marty dans la société de ce dernier. Je pense qu’il s’agit d’une excellente idée que de plus ou moins tout changer dans cet épisode. On oublie donc le reste de ce que l’on a pu voir dans la série et l’on bâtit de nouvelles choses avec de nouvelles opportunités. Jeannie a une place toute trouvée dans cet épisode alors qu’elle se permet de faire notamment une réflexion déplacée face à un client. J’ai trouvé ça assez jouissif. Kristen Bell et Don Cheadle ont développé au fil des saisons une vraie alchimie que je trouve de plus en plus intéressante. Pourtant, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre cette année. Et le début de la saison n’était pas plus prometteur que ça. En tout cas, cette saison n’arrive pas à me séduire autant que la seconde saison a pu le faire. Mais il reste encore pas mal d’épisodes pour que House of Lies puisse me montrer de quelle bois elle peut se chauffer. « Associates » est un épisode qui tente de contrebalancer la « bombe » larguée dans l’épisode précédent. Cela ne veut pas pour autant dire que l’on en subit les conséquences directes. Ce qui est presque dommage.

J’aurais aimé voir Jeannie naviguer différemment avec un poids autre que celui d’une femme avec de l’assurance. Car le problème de Jeannie c’est finalement qu’elle ne se sent plus. Elle est aux anges et personne ne semble pouvoir la déloger, même pas Marty qui n’a aucune vraie autorité sur elle. La première scène de l’épisode se concentrant sur la famille Kaan m’a légèrement ennuyé. Ce n’est pas que je n’aime pas Marty (j’ai appris à le trouver sympathique au fil des années, on s’habitue à la médiocrité facilement) mais disons que sa famille est certainement l’un des trucs que je trouve le plus ennuyeux dans House of Lies. Marty a tellement mieux à faire sur le terrain, notamment dans le cas de cette histoire de star du hip-hop. Le moment de « freeze » où il commence à nous montrer que ces mecs ne rigolent pas et portent des armes était assez cocasse. Surtout que cela flirte avec ce que House of Lies sait faire et elle le fait ici en tout cas suffisamment bien. Le cas de la semaine n’est pourtant pas ce que House of Lies a fait de plus passionnant. J’ai même été déçu car la série ne surprend pas le téléspectateur.
vlcsnap-2014-02-04-23h05m58s193.jpgDans tout cela, Clyde et Doug ne servent donc plus à rien dans la série. Je dois avouer que cela me surprend énormément. House of Lies semble donc vouloir donner cette saison à Jeannie et Marty sauf qu’au bout d’un moment on risque de rapidement tourner en rond. Ils ne peuvent pas faire fonctionner la série avec seulement deux personnages. Mais en plus de ça, je ne sais pas vraiment quoi attendre de la part de House of Lies maintenant. La série n’a pas de vraie direction mais c’était assez sympathique de voir Dre (Mekhi Phifer) et Lukas (T.I.) dans cet épisode. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Pour en revenir à Clyde, le pauvre m’a presque fait de la peine cette semaine. Peut-être est-ce simplement car le talent de Ben Schwartz est complètement gâché ? Je ne sais pas trop mais j’en ai bel et bien l’impression. Finalement, House of Lies se cherche encore cette année et c’est bien dommage alors que Jeannie et Marty forment un duo très efficace de leur côté et je ne pouvais pas rêver mieux. Surtout après deux premières saisons assez confuses sur leur relation, on a l’impression d’avoir ici un semblant de clarté.

Note : 5/10. En bref, la série offre quelques bonnes idées.

Commenter cet article