Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Lies. Saison 3. Episodes 8 et 9.

23 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-17-21h51m54s214.jpg

 

House of Lies // Saison 3. Episodes 8 et 9. Brinkmanship / Zhang.


S’il y a toujours de bonnes idées dans House of Lies, elles ne sont pas toujours très bien exécutées. Disons qu’il y a toujours de petits gags amusants et puis il y a aussi Jeannie, toujours aussi géniale mais voilà, je ne suis pas toujours convaincu par la série à mon plus grand regret. Jeannie par exemple. Depuis le début de la saison le personnage fait une ascension fulgurante mais cela ne semble pas lui suffire. Le face à face avec Marty était assez ridicule, surtout que comme lui dit si bien Marty, elle est associée dans l’affaire, il ne peut pas faire mieux. La soif de pouvoir de Jeannie est l’un des points les plus intéressants de la saison et ce même si ce n’est malheureusement pas toujours très bien exploité. Le talent de Kristen Bell ne se résume pas à ce que l’on peut voir dans ces deux épisodes et elle a déjà démontré dans la série par le passé qu’elle pouvait faire beaucoup plus. Du coup j’ai envie de voir à nouveau ce beaucoup plus. Le personnage s’enlise petit à petit dans cette image de la femme propre sur elle alors qu’elle était, durant la première saison, capable de salir son propre corps, simplement pour gagner une affaire. Mais l’attirance de Jeannie pour le pouvoir se traduit également par sa relation avec Marty.

En effet c’est Marty qui tient les rennes et c’est lui qui gère Kaan & Associates (plus ou moins), du coup, elle aimerait bien être à sa place je suppose. Enfin, en admettant que Jeannie ne soit pas du tout intéressée par Marty d’un point de vue purement amoureux. Dans « Brinkmanship », Marty et l’équipe tentent de piquer la société de Marissa à ses semblables. Tout cela fonctionne plutôt correctement et ce même si je n’ai pas été aussi séduit que par ce que House of Lies peut faire de réellement original. Car la série est capable de tellement plus. Je suis vraiment déçu de la voir par moment tomber dans ses propres travers. C’est dommage, surtout qu’il y a du potentiel de faire beaucoup plus. Ensuite il y a Jeannie qui demande à Marty de pardonner à Clyde. Encore un moyen de faire aller vite une intrigue un peu ennuyeuse. Du coup, j’ai largement préféré l’histoire de Doug et de Sarah. La manière dont leur relation est plus ou moins exploitée m’a plu. Jenny Slate est vraiment un atout dans House of Lies. J’aime bien également ce que la série a fait avec Marissa (incarnée par Eliza Coupe). Surtout que le personnage est à la fois amusant et bourré de cocasseries en tout genre.
vlcsnap-2014-03-17-22h13m23s133.jpgEt puis il y avait « Zhang ». Je ne suis pas fan des épilogues prologues, surtout que c’est une astuce scénaristique un peu périmée à l’heure actuelle (on peut remarquer que de moins en moins de séries l’utilise et à raison). Du coup, le fait que l’on puisse voir la fin avant le début dans cet épisode m’a légèrement déplu. Mais bon, l’épisode partait malgré tout du très mauvais pied alors que Marty et l’équipe se battaient contre un caméraman. Cet épisode était certainement l’un des plus décevant de la saison. Le personnage de Lukas à côté de ça permet aussi d’apporter un peu de fraicheur bienvenue dans un épisode qui ne parvient jamais à démontrer toutes ses capacités. Disons qu’il manque quelque chose ici pour que j’ai envie d’aimer ce que l’on me raconte. Du coup, je me suis ennuyé et ce même si Doug et Clyde qui font les pitres c’est quelque chose qui au moins a le don de me faire plaisir. Même si j’ai envie d’aller plus loin dans House of Lies, je trouve que la série ne va pas suffisamment dans les bons sens tout simplement. Et puis elle mérite beaucoup mieux que ça. L’épisode n’a juste pas donné de raison au téléspectateur de sentir que la série avait ici quoi que ce soit à réellement nous dire.

Note : 6.5/10 et 4/10. En bref, toujours une série aussi déséquilibrée.

Commenter cet article