Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mystery Girls. Saison 1. Pilot.

26 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-26-14h47m18s14.jpg

 

Mystery Girls // Saison 1. Episode 1. Pilot.


ABC Family a pu lancer ces derniers temps tout un tas de petites comédies avec des anciennes gloires de la télévision. C’est notamment passé par Sabrina l’apprentie sorcière avec Melissa Joan Hart mais aussi par Raven Symoné dans State of Georgia, sans compter sur la petite Baby Daddy (que j’ai abandonnée en cours de saison 3). Cette fois-ci c’est un duo très connu des adolescents des années 90 puisqu’il s’agit de Tori Spelling et Jennie Garth, deux stars de la série Beverly Hills. C’est leur grand retour et cette fois-ci dans une comédie légère. Ce premier épisode nous présente donc deux femmes pleine d’énergie à revendre (parfois même un peu trop) qui tentent de jouer à la fois la carte de la nostalgie (histoire de conquérir le coeur des anciens téléspectateurs de la série de FOX) mais aussi de nous amuser avec quelques coquetteries. Créée par Shepard Boucher (Men at Work) et Tori Spelling elle-même, Mystery Girls est donc une comédie qui avait tout pour être à la fois ratée et futile et qui a fini par me plaire. En effet, ce premier épisode, bien que très formaté et très classique n’a rien de honteux. Au contraire, je dirais même qu’il a des atouts et cela passe notamment au travers de ces deux héroïnes que sont Charlie (Jennie Garth) et Holly (Tori Spelling).

Une ancienne starlette se retrouve à résoudre des crimes avec son ancien partenaire à l'écran. Quand ils doivent interroger le témoin d'un crime, ce dernier n'accepte de parler qu'aux fameuses Mystery Girls.
vlcsnap-2014-06-26-14h49m35s111.jpgTout commence quand tout le monde annonce la mort de Holly lors d’un tournage sur TMZ (histoire de se moquer de la véracité des informations que l’on peut trouver sur ce site Internet people) et Charlie va alors aider Holly à organiser son oraison funèbre. Tout cela est bourré de moments amusants, notamment car le duo fonctionne instantanément. Même Nick, cliché gay ambulant (incarné par Miguel Pinzon) parvient à être bon dans son propre registre. Le truc c’est que même si parfois on a l’impression que Mystery Girls en fait des caisses, ce n’est pas vraiment le cas. En tout cas, il n’y a rien d’honteux dans cette série et je dois avouer que je me suis même surpris à rire à plusieurs reprises. La forme est pourtant très classique et n’apporte pas nécessairement grand chose de nouveau sous le soleil des comédies. Mais par rapport à ce que la chaîne peut nous offrir depuis quelques années maintenant dans le registre de la comédie, je crois bien que celle-ci est en haut du panier. Forcément que sans notre duo d’héroïne, Mystery Girls ne serait pas ce qu’elle est, surtout qu’il y a quelque chose de meta là dedans dans les retrouvailles de deux anciennes stars, partenaire à l’écran.

Car que cela soit dans la série ou bien dans la vraie vie, tout cela est bien vrai. Sauf que dans la vraie vie elles n’enquêtent pas. Cela peut aussi rapidement devenir ennuyeux mais je crois que j’ai envie de faire confiance aux scénaristes sur le potentiel de cette comédie. Le charme opère suffisamment dans ce premier épisode pour me donner envie de revenir, surtout que l’alchimie est palpable. C’est dans ce genre de moments que je me dis que quelqu’un qui est plus jeune que moi et qui n’a pas connu Beverly Hills comme moi j’ai pu la connaître alors forcément le tout ne doit pas être vécu de la même façon. L’aspect multi-cam n’est pas dérangeant mais je pense que ce n’était pas nécessaire non plus. ABC Family tente donc de lorgner ici sur le terrain de TV Land dans le registre des comédies avec des anciennes gloires qui reviennent tenter leur chance (avec plus ou moins de succès et pour le coup, on va attendre de voir les résultats de Mystery Girls). Le pire c’est presque que je n’ai pas pensé à Mystery Girls comme un plaisir coupable mais une comédie que j’ai réellement envie de suivre.

Note : 5.5/10. En bref, un premier épisode agréable et étonnamment drôle.

Commenter cet article

wakster 27/06/2014 09:02


Apparemment, c'était l'épisode 4 et non le pilote!