Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Serangoon Road. Saison 1. Episode 2.

30 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-29-23h22m35s24.png

 

Serangoon Road // Saison 1. Episode 2. Reach Out.


La semaine dernière je vous parlais de la toute première production de HBO Asia qui se déroulait dans le Singapour des années 60. Le pilote était assez bon mais manquait tout de même d'enjeux et d'un ingrédient important : d'endurance. Disons que l'intrigue de la semaine n'était pas ce qui me donnait le plus envie de poursuivre Serangoon Road mais bel et bien tous les enjeux de ce polar. Je ne connais pas du tout Singapour et disons qu'étant donné que je suis un grand adepte des années 60, j'avais presque hâte de découvrir ce que les enjeux politiques ou économiques de cette ville pouvaient nous réserver. Dans ce nouvel épisode nous suivons donc les aventures de Sam Callaghan alors qu'il est à la recherche d'un homme disparu. Au-delà de cette petite enquête qui inspire quelques belles séquences (surtout d'un point de vue des décors - certains plans larges mettent en avant la beauté des architectures par exemple -). Nous suivons les aventures d'une femme qui revient d'un long exile en Chine afin de partir à la recherche de son mari, dont elle s'est séparé durant la Seconde Guerre Mondiale pendant l'occupation japonaise.

La première bonne idée de cet épisode de Serangoon Road a été d'impliqué les Red Dragons. L'aspect plus vilain de la ville commence donc à faire ses preuves et l'on se rend compte que la série cherche aussi à nous permettre de prendre connaissance de l'univers et des personnages les moins fréquentables de cette ville. Après tout, Singapour n'est pas une ville riche et elle est aussi rongée par la mafia. On peut tout de même regretter le fait que l'on ne cherche pas nécessairement à aller très loin dans cette enquête si ce n'est dans les implications émotionnelles qu'elle peut créer. Patricia de son côté est là pour gérer l'aspect émotionnel. C'est une femme que j'aime bien et qui forme un duo qu'il est difficile encore de cerner avec Sam mais je pense que cela pourrait très bien prendre bien plus forme dans les prochains épisodes de la saison. Rapidement, nous allons découvrir que le mari de Ms. Feng n'est plus du tout celui qu'il était auparavant. Il est maintenant un grand entrepreneur connu dans tout Singapour et en plus de ça, pour couronner le tout, Ms. Feng va être mystérieusement empoisonnée.
vlcsnap-2013-09-29-23h38m37s179.pngMs. Feng est un personnage touchant mais voilà, ce personnage ne permet pas vraiment d'exciter les personnages et l'intrigue. Durant toute la première partie de l'épisode j'ai eu quelques moments de décrochage. Non pas que l'humour ne soit pas bon mais simplement que l'enquête commençait à pédaler dans la semoule. J'aurais bien aimé que l'on nous montre les mauvais côtés de la ville, le côté un peu sale de Singapour. C'est une remarque que j'avais déjà durant le premier épisode. Je remarque donc qu'il y a toujours plus ou moins les mêmes défauts et le rythme est trop régulier, trop constant. Cela donne un côté polissé à la production alors que j'aurais voulu un truc qui puisse agripper le téléspectateur. Serangoon Road continue donc d'un peu décevoir le téléspectateur que je suis. Cette série a des qualités mais encore une fois l'enquête de la semaine rend le tout bien moins passionnants. Cela me rappelle un peu Meurtres au Paradis dans le genre séries policières dépaysantes. Cette dernière avait un peu le même problème mais elle était fun et amusante. Là tout se prend peut être un peu trop au sérieux.

Note : 4.5/10. En bref, un second épisode qui fait quelques belles incursions dans le Singapour que j'ai envie de découvrir mais qui se concentre un peu trop sur l'aspect émotionnel de son enquête de la semaine et plombe la première partie de l'épisode.

Commenter cet article