Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 1. Episode 7. The Midnight Ride.

12 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

vlcsnap-2013-11-12-15h28m51s15.png

 

Sleepy Hollow // Saison 1. Episode 7. The Midnight Ride.


Après nous avoir mis l’eau à la bouche avec John Noble dans l’épisode précédent, le seul reproche que je peux faire à « The Midnight Ride » est justement son absence. Ce personnage était tellement bon que de ne pas le revoir est une petite déception. Je dis bien petite car finalement la série exploite à merveille sa mythologie alors que le Cavalier sans Tête fait son retour et aimerait bien récupérer… sa tête. J’ai adoré cette petite association entre Abbie et Ichabod qui doivent protéger en crâne et tenter de piéger le Cavalier sans Tête afin de l’arrêter. Les dix dernières minutes de l’épisode étaient particulièrement bien fichues, aussi bien en termes d’action qu’en termes de rebondissements. Le twist final permet déjà d’attendre un prochain épisode particulièrement jouissif. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire. La série s’amuse avec les téléspectateurs et nous permet donc de passer un agréable moment. La course poursuite entre le Cavalier sans Tête et notre duo était jouissive. L’un des atouts de Sleepy Hollow à ce moment là c’est sa photographie que je trouve toujours aussi inspirée.

Cela donne des scènes particulièrement belles qui donnent envie de s’investir dans la série. Je pense que cet épisode est certainement le meilleur que Sleepy Hollow ait pu nous offrir depuis ses débuts. Du début à la fin l’épisode mélange tout ce qui fait le charme de cette série que cela soit l’humour ou encore la mythologie. Car oui, l’humour est très présent, notamment quand Abbie explique à Ichabod qu’il existe des supermarchés ou encore qu’elle paye l’eau (ce qui est inconcevable pour Ichabod). D’ailleurs, Ichabod va envoyer un message plutôt amusant sur le réchauffement climatique et le fait que notre génération est en train de faire n’importe quoi de la planète. Si cette référence aurait pu être pompeuse et inutile, c’est tout le contraire qui se passe. En effet, cela permet encore une fois de confronter Ichabod avec le monde que l’on connait. Les flashbacks servent eux aussi l’histoire et permettent de développer encore un peu plus la mythologie de la série. C’est quelque chose que je trouve de remarquablement bien fichu et je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série.
vlcsnap-2013-11-12-14h58m38s64.pngSurtout que finalement Sleepy Hollow reste plutôt amusante en son genre. Les scénaristes ont réussi à intégrer le fait que Sleepy Hollow peut faire rire sans pour autant ridiculiser les personnages ou encore les intrigues. C’est une bonne chose car la série aurait très bien pu faire tomber le tout dans quelque chose de ridicule et c’est tout le contraire. L’équilibre est donc bien trouvé. Le côté sarcastique de certains moments donne une allure de série qui ne se prend pas la tête. Le seul truc que j’ai trouvé un peu étrange dans cet épisode c’est le retour de John Cho. Ce dernier était bien pâle mais c’était assez drôle de voir qu’il est encore dans les parages. Finalement, Sleepy Hollow développe un peu plus sa mythologie avec cet épisode tout en conservant un rythme plutôt effréné. On n’a jamais le temps de s’ennuyer er c’est clairement jouissif. Je me demande comment la série va évoluer après cet épisode, surtout avec la capture du Cavalier sans Tête. Ce dernier pourrait apporter des réponses à certaines questions. Ce n’est qu’hypothétique bien évidemment.

Note : 8.5/10. En bref, un très solide épisode de Sleepy Hollow jouissant d’une belle mythologie et d’un humour toujours aussi fin.

Commenter cet article