Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 3. Episode 4. Conflict of Interest.

7 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-07-10h21m03s212.png

 

Suits // Saison 3. Episode 4. Conflict of Interest.


La saison 3 de Suits est certainement la plus feuilletonnante de l'histoire de la série. Et pourtant, les scénaristes ont réussi à insuffler quelques éléments indépendants aux épisodes ce qui permet de nous retrouver face à une série qui ne veut pas non plus totalement s'émanciper de son postulat de départ. L'affaire la saison est bien entendu Hessington Oil, sauf que chaque épisode tente de développer un petit truc en plus afin de nous offrir quelques petites choses différentes ici et là. Pour le moment, si la saison fonctionne plutôt bien, on peut lui reprocher ses redites. Ce que je trouve dommage avec Suits c'est qu'elle ne parvient pas à aller au-delà de ce qu'elle a déjà pu faire par le passé et il n'y a finalement pas de grosses prises de risques. On a pu le voir à l'issue de l'épisode 2 par exemple lorsque Mike retrouve Harvey. C'était trop facile et dommage car cela gâche à mon sens une bonne idée de base (Louis et Mike). Pendant ce temps, Louis a trouvé une nouvelle personne pour l'épauler : Katrina. J'aime bien la dynamique mais cela ne chamboule pas vraiment qui que ce soit dans la firme.

On peut se satisfaire alors de l'association de Mike et de Katrina qui nous offre quelque chose d'efficace et d'assez cocasse, notamment autour de leur petit gimmick "Oh shit" qu'ils vont répéter un nombre incalculable de fois et finit donc par faire rire le téléspectateur. Nous allons aller jusqu'à nous faire rire avec l'accent anglais de Mike, désastreux par ailleurs, mais encore une fois très drôle. Suits n'a pas perdu la main pour ce qui est de l'humour et de la bonne humeur. Au fond c'est une très bonne chose car cela permet de voir les personnages évoluer différemment. En tout cas, c'est de cette façon que je l'entends. Après, je pense qu'ils pourraient aussi faire de Suits une série encore plus fun. Surtout quand l'on voit la relation entre Donna et Stephen. Ce petit jeu du chat et de la souris était assez drôle à suivre sans pour autant que cela ne soit une intrigue exceptionnelle. Disons qu'en guise de remplissage ce n'est pas trop mal fait et que cela permet de se détendre assez efficacement.
vlcsnap-2013-08-07-10h29m12s230.pngPour ce qui est de l'affaire d'Ava et Hessington Oil tout cela prend une forme assez sympathique, surtout que Ava est un personnage à la fois très passionnant et très ambigu. On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser avec elle et quand elle se fait manipuler de tous les côtés par tout le monde, on commence à comprendre que finalement ce n'est pas contre son propre intérêt mais tout l'inverse. Le face à face de Jessica et d'Harvey dans cet épisode était assez jouissif dans le sens où il prouve qu'au fond il a le soutien de Darby et tout cela rien que pour ennuyer Jessica. Mais cette dernière est une femme forte qui va tenter de montrer qu'elle peut aussi avoir les cartes en main, sans succès. Ce que Jessica doit comprendre dans cet épisode c'est que si Darby la veut hors de la firme, il peut la faire éjecter en un rien de temps. La pauvre. J'ai finalement de la peine pour elle d'autant plus que Gina Torres est une très bonne actrice et elle a apporté à son personnage une confiance assez intéressante qui part déjà en lambeaux au fil des épisodes.

Le but de la saison est clair : déconstruire la place de Jessica. Harvey est en train de s'y prendre de façon plutôt perspicace en créant des conflits ici et là, mais ce que j'ai envie de voir c'est plus de dialogues percutants et c'est à mon sens ce dont Suits manque cruellement. Aussi bien d'un point de vue judiciaire qu'autre. Dommage. Fort heureusement que l'humour piquant est toujours là.

Note : 5/10. En bref, un épisode sur le fil.

Commenter cet article