Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 28.

11 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-11-21h50m39s48.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 28. We Are The Kraken of Our Own Sinking Ships.


Après avoir enchainer les épisodes merdiques comme des perles, étrangement j'ai trouvé ce nouvel épisode plutôt agréable (et bon). C'était donc une bonne surprise surtout que la plupart des intrigues sont des restes de ce que je pouvait détester dans cette série dernièrement. Je pense notamment à la relation ridicule entre Daphne et Jeff. C'était devenue assez moyen à la longue mais dans cet épisode elle parvient à prendre un nouvel envol. Les personnages étaient plus touchants et intéressants. Souvent ce qui joue un mauvais tour à Switched At Birth ce sont ses intrigues et étrangement dans cet épisode les intrigues ont apporté un peu de cohérence à l'univers. Du coup, l'histoire de Daphne bien que déconnectée totalement du reste de l'épisode était agréable et légère. Surtout quand un cuisinier et collègue commence à vouloir sortir avec elle, jusqu'à ce qu'il découvre que finalement elle sort avec Jeff. La manière dont la relation est sue par tout le monde dans la cuisine était presque ridicule mais globalement Switched At Birth ne manque pas de bons moments cette semaine pour relever le niveau. Comme cette scène à la fin de l'épisode entre Daphne et Jeff.

Jeff était un personnage douteux et pas spécialement un atout à mes yeux jusqu'à ce que finalement il en devienne un. Dans un registre différent, John et Kathryn commencent à se faire du soucis au sujet de Bay qui traine toujours avec cette fille que John déteste : Zarra. Les parents veulent lui trouver un nouveau centre d'attention plutôt que cet art des rues assez dangereux et c'est pourquoi ils vont inviter Alex, le petit ami avec qui elle avait rompue plus tôt cette année (dans l'épisode de son arrivée justement) et ses parents à un petit dîner en famille. C'était là aussi une bonne idée car Bay n'était pas antipathique. J'aime bien ce personnage et je trouve que la peinture de rue l'a rendue complètement chiante et nulle. Passez moi les expressions mais c'est à mon sens le vrai problème de cette saison de Switched At Birth. Pourtant, Bay peut être touchante et plus apaisée. Notamment dans sa relation avec Alex que j'ai trouvé réellement drôle et intéressante. Je serais déçu si ils ne se mettaient pas ensemble dans les prochains épisodes.
vlcsnap-2012-10-11-22h08m01s229.pngTout cela va faire prendre conscience à Bay que Zarra est une fille qui n'en a rien à faire d'elle et qu'elle était uniquement là quand elle avait besoin de Bay et pas vice versa. C'était logique mais comme une bleue elle s'est faite avoir. J'espère que le traitement de la suite de cette intrigue saura être intéressante car pour le moment j'aime bien l'angle d'approche. Cela va changer du graffiti du jour qui commençait à sérieusement me gaver. Le reste de l'épisode n'était malheureusement pas à la hauteur. Toby est toujours au beau milieu de ses histoires de groupe de musique, et va alors décider de faire la paix avec Emmett afin qu'ils montent un nouveau groupe ensemble. Je pense que cela peut être une bonne idée mais j'ai vraiment peur car Toby n'a jamais été un personnage intéressant dans cette série. C'est pareil pour Travis et sa petite histoire. Je ne suis pas sûr que cela puisse avoir une évolution des plus pertinentes, c'est plus pour boucher les trous qu'autre chose. Finalement, Switched At Birth nous offre un épisode surprise cette semaine. Je suis ravi.

Note : 6.5/10. En bref, un bon épisode de Switched At Birth, chose que je n'avais pas vu depuis… une éternité.

Commenter cet article