Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Cape. Saison 1. Episode 2.

10 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-01-10-21h25m23s201.png

 

The Cape // Saison 1. Episode 2. Tarot - Part 2.


Je n'ai pas compris pourquoi c'était un double épisode car franchement, cet épisode n'était pas vraiment la suite annexe de l'autre. Dans un sens c'est vraiment dommage car j'aurais bien aimer voir un peu plus Peter Fleming justement, que j'ai trouvé injustement très absent de cet épisode. Malgré le fait que l'action drama est toujours là, que l'on veut défendre Gotham, euh, non, pardon Palm City. C'est totalement assumé, ça mange pas de pain et c'est ni mauvais comme prédit, niveau correct quoi.
J'avoue que je m'amuse bien devant cette série. Ce n'est pas tellement quelque chose de descriptible au final car je pense être surtout attiré par le côté "héros" de la chose, étant un fan de Batman au cinéma. Je trouve que c'est une sorte d'hommage déguisé (c'est le cas de le dire) et à la sauce piquante. Ca envoie en fait quelque chose de lourd, que l'on digère comme des chips devant un truc divertissant. C'est une vraie série anti-gastronomique mais qui prend le tête par les cornes pour la rendre aussi potable que l'eau d'Evian.

vlcsnap-2011-01-10-22h28m06s199.pngAinsi, ce nouvel épisode s'intéresse à Caine, un autre méchant qui a une carte de tarot tatouée sur l'avant bras gauche. Ca me rappelle un peu Samuel l'an dernier dans Heroes, bizarrement même si ce n'a bien sûr aucun rapport. Bref, ce méchant n'est pas forcément génial car l'acteur est mauvais. Mais bon, le déroulement classique de l'intrigue fait qu'on se prend facilement au jeu et que finalement, c'est difficile de décrocher.
Bien sûr, The Cape c'est un peu quelque chose de kitch mais ça diverti bien et c'est un vrai guilty pleasure dans l'âme. J'aime bien justement ce qui est fait avec le traitement des personnages. La remise en question de Vince et le fait que Malini ne lui donne plus tout sa confiance à un moment, c'était un challenge que même Heroes n'aurait pas pu relevé. The Cape résiste donc à vent et tempête pour le moment. Moi qui n'aurait jamais mis un kopeck dans cette série, finalement j'apprécie. C'est pas quelque chose qui balance du riz mais j'aime bien garder en tête le fait que côté divertissant, pour le moment, The Cape pourrait même être la meilleure du genre.

Note : 6/10. En bref, pas vraiment de baisse de régime. On exploite avec bonheur Orwell et on met un nouveau méchant épisodique en course. Manquait juste du Peter Fleming.

Commenter cet article

simon-edina 11/01/2011 13:37



Je parlais du méchant français Lefleur, il était un peu ridicule



delromainzika 11/01/2011 12:46



Moi j'adore le méchant Peter Fleming et je regrette qu'on ne l'ai pas vu plus longtemps dans l'épisode.



simon-edina 11/01/2011 12:39



Le méchant de l'épisode pas top effectivement, pas bon acteur. Puis alors je suis le seul à me demander pourquoi dans la cuisine du restaurant, lors du combat final, il n'y a que le héros contre
le méchant ? La cuisine est faite par des cyborgs invisibles, peut-être... Bon en tout cas il est clair que c'est un second épisode et non pas une prolongation du pilote, d'ailleurs les
réalisateurs des deux épisodes sont différents, on a 2 histoires distinctes, de nvelles intrigues, mais l'épisode est un peu plus faible, donc à mon avis NBC a préféré le mettre à la suite
histoire de créer l'événement et le 3 doit être probablement un peu mieux. Enfin en tout cas on sent un potentiel, c'est assez surprenant comme série au final, il y a un ton particulier et une
bonne marge de manoeuvre encore, j'attends la suite mais je ne crois pas à un gros succès d'audiences pour autant.