Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Event. Saison 1. Episode 2.

28 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

normal_NUP_141287_1307.JPG

 

The Event // Saison 1. Episode 2. To Keep Us Safe.

 

Après un pilote prometteur, la série fait déjà des révélations et pas des moindres, nous sommes bien en face d'une série mettant en lumière des extra-terrestres qui diffère, niveau ADN, de 1% par rapport à nous être humains. L'information est assez bien amené, et c'est croyable. Je pense sincèrement que le choix fait est judicieux, ambitieux peut être même trop mais pour le moment c'est sympathique et bien meilleur que le remake de V si l'on veut jouer la comparaison.
Tout d'abord la partie Sean Walker. On l'avait laissé dans l'avion, un avion qui devait se cracher sur la résidence de vacances du président américain, le tout avec aux manettes, le père de la fiancée de Sean. La disparition de l'avion dans les airs aurait pu  simplement avoir une explication scientifique mais l'an dernier ils l'ont fait dans FlashForward et c'était criant de mauvaise idée. Ici ce sont donc des extra-terrestres, enfin, je suppose vu le "They saved us" de Sofia. La partie Sean me fait pensé à un peu de 24, il court dans tous les sens, et l'action est là le tout entrecoupé d'une scène à la piscine, peut être assez inutile mais explique comment ils se sont rencontrés les deux zigotos.
Sofia - "I can't tell you anything". La partie avec le président est assez rythmé, merci Laura Innes, Blair Underwood et Zlejko Ivanek, trois piliers importants de la série aux talents différents. Je ne sais pas trop quoi attendre du mont Inostranka mais il m'intrigue de plus en plus surtout quand on sait qu'y sont détenu des aliens, débarqués sur Terre en 1944 (comme nous l'indique le flashback) et qui n'ont pas l'air d'avoir vieilli d'un cheveu. On découvre ainsi qu'ils sont parmi nous sans que nous puissions le savoir. Le fait qu'il y a un agent, l'agent Simon Lee, de la CIA qui soit un des leurs est intéressants car on ne sait pas s'il est du côté des gentils ou des méchants. En tout cas, la demande express de Blake Sterling à Lee de trouver tous les petits hommes verts de notre planète et de les éradiqués si j'ai bien compris peut porté à confusion.
Au final ce nouvel épisode est rythmé, bien moins que le précédent mais le schéma de la série, assez déroutant car à coup de flashback, de flashforward, de flashtoday, on ne sait plus tellement où l'on ai mais les pièces du puzzle sont là. On des réponses à où est l'avion, qui sont les "they" dans "they saved us" et enfin on a également des réponses sur l'enlèvement de la petite amie de Sean. J'espère que la suite sera aussi rythmé car la série pour le moment n'en manque pas. Le schéma d'intrigue a été bien employé car c'était difficile. Cependant, j'ai bien peur que les téléspectateurs soient trop chamboulés et n'arrivent plus à savoir où on est et pourquoi. J'espère me trompé.

Note : 8/10. En bref, les promesses sont faites et tenues. The Event est une bonne série au fort potentiel, attention de ne pas tombé droit dans la gueule du loup.

Commenter cet article