Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 9. Episode 18. Stairmageddon.

12 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-12-14h41m28s152.png

 

The Office // Saison 9. Episode 18. Stairmageddon.


The Office a souvent été une série réussie en termes de gags. Elle a souvent su mettre à profit le terme "sitcom". Certaines situations comiques étaient brillantes et le duo Stanley / Dwight était excellent. Je sais que certains me diront que The Office a déjà fait mieux ou encore qu'elle pouvait faire encore plus drôle mais je ne sais pas pourquoi, tout cela m'a suffit. Il y avait suffisamment de quoi rire du début à la fin de l'épisode. Stanley a toujours été un personnage tapis dans l'ombre d'autres personnages. Exploité avec parcimonie ici et là, soit pour un bon gag autour de son côté ronchon (comme cela sera le cas dans cet épisode) soit pour délivrer une bonne ligne de dialogues. C'est un peu comme Kevin d'ailleurs, mais dans un registre assez différent. Cette semaine Stanley doit aller à la rencontre d'un des plus gros clients de Dunder Mifflin sauf que comme l'ascenseur est en panne Dwight décide de lui filer des tranquilisants pour ours (il en faudra trois pour l'achever tout de même, contre une seule à la fin de l'épisode) et de l'emmener au rendez vous comme si de rien n'était.

Le fait est que cela fonctionne très bien car d'un côté Stanley était hilarant aussi bien endormi que réveillé, mais également car Dwight met au profit de The Office toute la folie de son personnage. Car justement c'est ce que j'apprécie chez lui, ce côté complètement taré qui ne se prend pas la tête avec quoi que ce soit. Pendant ce temps, Andy découvre les premières critiques sur le documentaire tourné à  Dunder Mifflin et qui sera diffusé bientôt sur PBS. Les commentaires ne sont pas très bons au sujet des employés de la société (Andy n'a aucun talent, Dwight n'aura jamais sa place de manager dont il rêve depuis toujours, Kevin est l'élément comique, Angela cache un homme homosexuel dans son lit, ...). Tout cela était assez cocasse bien que pas suffisamment drôle. Ce qu'il y a de bien cependant c'est que The Office conclue petit à petit son histoire de façon assez intelligente. "Stairmageddon" permet donc à cette histoire de documentaire de faire son chemin pendant qu'Andy se demande ce qu'il pourrait bien faire maintenant qu'il est prêt à quitter la société.
vlcsnap-2013-04-12-14h44m44s60.pngPeut être qu'il y a encore pas mal de choses à faire ici et là autour des personnages de la série mais je pense sincèrement que l'on a fait le tour et que la conclusion arrive même un poil trop tard (sans Michael il n'y a plus grand chose à voir et c'est là que je regrette que NBC n'ait pas fait appel à Jim Carrey pour remplacer Steve Carrell à temps plein, il aurait été parfait). L'histoire de Jim et de Pam reste un élément essentiel de cette saison de The Office. Bien que je n'adhère pas totalement à ce qui est fait depuis quelques épisodes (une déconstruction / reconstruction de la relation), c'est quand même intéressant de voir qu'ils sont presque dans une impasse. Ils ont survécus à tellement de choses par le passé que les mettre sur un piédestal dans cette saison était une bonne idée (au départ). Maintenant cela commence à faire un peu redondant. Chacun des deux personnages partages ses états d'âme à droit et à gauche et malheureusement ce n'est pas du tout ce que j'attends de la part de The Office. Enfin, le mari d'Angela va enfin faire son coming out en direct à la télévision, humiliant par la même occasion sa femme.

La pauvre Angela tout de même.
Et puis la citation de la soirée vient de Dwight :
What does Josh McAuliffe know about the paper business? He works for a news… thing.

Note : 6/10. En bref, sans être un mauvais épisode c'était honorablement drôle et agréable à la fois.

Commenter cet article