Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 5. Episode 12.

31 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

vlcsnap-2014-01-31-19h10m08s2.jpg

 

The Vampire Diaries // Saison 5. Episode 12. The Devil Inside.


Après les retournements de situation de l’épisode précédent, je dois avouer que j’étais plus ou moins resté bouche bée. Je ne savais pas trop quoi attendre de « The Devil Inside » si ce n’est que j’avais envie que la série aille beaucoup plus loin que ce qu’elle a l’habitude de nous délivrer. Je dois avouer que The Vampire Diaries est en train de s’offrir depuis son 100ème épisode une toute nouvelle jeunesse. De nouvelles intrigues, de nouvelles opportunités et de voir Katherine sous les traits d’Elena, je dois avouer qu’il n’y avait rien de plus jouissif. Surtout que cela fonctionne à merveille, notamment quand elle n’arrive pas du tout à comprendre le monde dans lequel elle vit (j’ai adoré l’historie du téléphone qui sonne sans arrêt et qui a encore de la batterie). Le 100ème épisode était un épisode vraiment fun qui permettait d’aller dans une nouvelle direction. Au fond, si les 7 premiers épisodes de la saison étaient bons, il y avait par la suite eu une période assez creuse avant d’arriver à l’épisode précédent. Véritable bordel jouissif, celui-ci changeait pas mal de choses dans la série. J’avais donc une certaine hâte de voir comment tout cela pouvait évoluer.

Et cela fonctionne terriblement bien. Katherine est en plus de ça un personnage complexe que la série utilise ici à merveille. On ne peut en tout cas qu’avoir envie d’en voir beaucoup plus. Nina Dobrev est fantastique, capable de changer d’une scène à l’autre de ton, de posture ou encore de jeu tout simplement. Elle me bluffe de plus en plus. Oui, même après cinq années passées dans la peau de ses divers personnages. Surtout que Elena n’a jamais été son personnage le plus réussi, parfois légèrement livide et pas trop engageant. Ce sont les autres qu’elle a pu incarner et puis ensuite la Elena vampire qui ont réellement donné de la substance à son jeu d’actrice. C’est une actrice qui a donc réussi à grandir dans une série comme The Vampire Diaries. Ce n’était pas forcément gagné d’avance mais Kevin Williamson et Julie Plec l’on fait. Cet épisode parvient également jusqu’à la dernière minute à régaler le téléspectateur de tout ce qui fait le succès même de The Vampire Diaries. Je dois avouer que ne m’attendais pas du tout à la scène finale mais elle permet là aussi de satisfaire un téléspectateur qui a constamment besoin de nouveauté.
vlcsnap-2014-01-31-19h13m15s84.jpgJ’ai trouvé aussi assez ingénieux l’idée de Katherine de tenter de regagner Stefan tout en jetant Damon. C’est même assez drôle finalement. Surtout que les scénaristes savent s’amuser. On sent ici qu’ils ont plus ou moins retrouvé foi en leur série (ce qui n’était pas arrivé depuis un bout de temps tout de même). La manière dont Katherine s’y prend pour détruire Damon est brillante. C’est un enchainement de dialogues jouissifs et de personnages au sommet de leur forme. Par ailleurs, je me suis également demandé ce que The Vampire Diaries allait bien pouvoir faire de Caroline et Klaus. Cette histoire n’avait rien de bien intéressante dans l’épisode précédent et elle ne l’est toujours pas cette semaine. Ce qu’il y a de plus drôle c’est que l’on sent que les scénaristes s’en moquent plus ou moins de Caroline et Klaus dans le sens où Katherine sous les traits d’Elena va plus ou moins envoyer paitre sa meilleure amie. C’était culotté d’aller dans cette direction mais là aussi cela fonctionne terriblement bien. En somme, comment ne pas aimer un tel épisode. J’en veux encore plus de ce The Vampire Diaries là. 

Note : 8.5/10. En bref, du très bon The Vampire Diaries. La série se réveille à nouveau.

Commenter cet article

Fandango 02/02/2014 00:23


Katherine, c'est la perso que j'adore détester, elle est amazing, elle fout le bordel, rien à dire, TVD je kiffe et Bad Damon qui revient ça me fait de la peine pour lui avec Elena mais la scène
finale j'avoue aussi avoir été agréablement surpris et pourquoi pas du Steroline lol dans la suite.