Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Undercovers. Saison 1. Episode 6.

28 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-10-28-22h58m38s123.png

 

Undercovers // Saison 1. Episode 6. Xerces.


L'épisode de la semaine dernière était une pure catastrophe. Je dois l'avouer, j'avais pas aimé du tout. Nous voici donc devant un épisode correct, loin d'être transcendant mais divertissant. Finalement, moi qui était enthousiasmé par cette série, je sais pas, je perds la fibre là. Pourtant, j'accroche assez bien mais voilà, je ne veux plus défendre bec et oncles la série afin qu'elle soit renouvelée ? Non, ne croyez pas ça, je veux qu'elle soit renouvelée. Bref, ce nouvel épisode que j'ai apprécié se déroulait en Toscane (enfin, la Toscane hollywoodienne mais avec un décor plutôt bien reproduit pour cette maison assez marquée).
Il y a un code dans une peinture, cette idée était assez moyenne mais c'est au final l'occasion de rigolé (un peu) avec nos deux héros qui retrouvent un agent du MI6 avec qui ils ont tous les deux travaillés. Hoyt était fidèle à lui même et offrait au téléspectateurs ce qu'il voulait : de l'humour bonne franquette. Et bien sûr, derrière des moyens faramineux, la série se voile dans des scénarios plutôt mal agencés. C'était divertissant cet épisode, grâce à l'action, au rythme mis dans la musique, mais pas plus quoi. Sérieusement, l'épisode manquait de patate dans les boyaux.
Enfin, je déplore encore l'absence de l'excellent Leo Nash dans les personnages de la série. Est-ce un choix scénaristique afin d'être sûr que Leo ne pique pas la vedette aux deux héros ? Peut être. Je me suis posé tellement de questions la semaine dernière, véritable cruauté de l'avoir évincé comme ça de deux épisodes. Il me manque ce personnage à la bonne bouille qui me faisait rire. Dommage, j'espère qu'il reviendra car il est toujours au générique de la série. Bref, un épisode qui ne se casse pas la tête, dommage.

Note : 5.5/10. En bref, correct mais voilà, il manque encore un quelque chose...

Commenter cet article