Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Golden. Saison 1. Pilot (Nouvelle Zélande).

17 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-17-16h26m39s186.png

 

Golden // Saison 1. Pilot.


Il n'y a pas que les Etats-Unis, le Canada, l'Australie ou encore le Royaume Uni pour produire des séries. Il y a aussi la petite Nouvelle Zélande qui fait son trou. J'avais parlé l'an dernier de The Cult, une série mystérieuse. Mais cette année c'est d'une comédie dont je vais vous parler qui viens tout juste de débuter. En pleine période des Jeux Olympiques, elle tombe à pic, c'est le cas de le dire. Afin de jouer la carte de la comédie nous prenons Shelley Bowman, une championne olympique qui avait tout réussi, mais maintenant elle est devenue obèse et aimerait bien perdre la tonne de poids qu'elle a perdue afin de reprendre la course pour les Jeux. Je suis allé un peu à l'aveuglette vers cette nouvelle comédie, puisque je ne connais personne dans le cast, mais j'avoue en être ressorti avec le sourire. C'est fun, et l'héroïne n'a vraiment pas peur de se moquer de ses kilos en trop, et kilos est un doux euphémisme. On a une galerie de personnages hauts en couleur mais également une dérision assez importante.

Elle était une médaillée d'or nationale il y a trois ans. Maintenant les Jeux sont loin et la grande question est : où est Shelley Bowman ?
vlcsnap-2012-06-17-16h25m31s22.pngEn pleine période Olympiques, Golden tente de nous raconter une histoire qui peut être celle de toute femme qui un jour était championne et qui le lendemain n'arrive pas à tenir plus de 45 secondes sur un rameur. Shelley c'est l'histoire d'une jeune femme qui a complètement oublié de s'entrainer et qui ne mange plus de tofu pour garder la ligne et s'est mise à apprécier les plaisirs simples de la télévision et des tartes bien crémeuses. Au fond, Golden va au delà de la comédie. Elle tente de montrer l'un des revers (parmi tant d'autres) de la célébrité. On peut être célèbre et tout d'un coup, parce que l'on pense que l'on ne pourra jamais plonger dans quoi que ce soit, on finit plus bas que terre. Mais la volonté de Shelley de remonter la pente, notamment quand tout le monde (sa mère la première) la traite de grosse, est plus forte que tout. C'est une série sur un combat, un combat que beaucoup de femmes tente de faire : contre l'obésité.

Le prendre avec le sourire est sûrement une bien meilleure chose pour elle. Disons que la pilule passe bien mieux. J'ai donc beaucoup aimé la manière dont les rires sont distillés tout au long de ce premier épisode. L'ambiance est agréable et le cast plutôt bon dans son ensemble. Franchement, je ne m'attendais pas du tout à autant apprécier cette petite série sortie tout droit de nulle part. Les Jeux Olympiques débutent dans très peu de temps maintenant et je pense qu'à défaut de regarder les sports à la télévision (je déteste ça), je vais me rabattre sur cette petite comédie qui tente d'en parler avec beaucoup de dérision et avec charme. Evidemment, il va bien falloir aller encore plus loin et ne pas en rester au simple état de comédie sur la graisse car si ce premier épisode est réussi, il ne va pas falloir relâcher les efforts qui ont déjà été faits.

Note : 6.5/10. En bref, une surprenante petite comédie fraiche et saine toute droit venue des néo-zélandais. De plus, elle colle parfaitement avec l'actualité Olympique.

Commenter cet article