Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episode 12.

6 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Finding Carter

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episode 12.

Finding Carter // Saison 2. Episode 12. I’m Not The Only One.
SEASON SUMMER FINALE


Depuis le début de la saison 2, j’ai l’impression que Finding Carter veut surtout nous surprendre et nous choquer avec des annonces surprises. C’est ce qui se passe dans ce nouvel épisode et je ne m’y attendais pas du tout. En tout cas, le résultat est tout de même assez étrange dans un épisode qui prend énormément son temps pour gérer quelque chose qui aurait dû être le coeur de l’épisode, pas seulement 10 minutes de celui-ci. Au delà d’une petite référence à The Good Wife grâce au frère de Carter, cet épisode se concentre sur le procès que Lori Stevens intente contre les Wilson afin de récupérer la garde de sa fille biologique qu’elle a kidnappé : Carter. Je trouve cette histoire assez étrange par moment car la façon dont l’épisode évolue est déjà très bizarre. On a donc une bonne partie de l’épisode qui prend son temps pour se poser tout un tas de questions pas toujours très bonnes. On a l’impression que Finding Carter préfère les états d’âme de Carter plutôt que de réellement nous proposer un procès digne de ce nom. Du coup, la fin de l’épisode est complètement bâclée, terminant la saison sur une révélation qui marque le coup, mais qui termine malgré tout en eau de boudin. L’un des évènements forts de l’épisode précédent c’était la mort de Kyle. C’est une mort importante pour Liz mais pas vraiment pour nous, téléspectateurs.

Le seul intérêt est apparemment de créer des tensions entre Gabe et Liz. Je n’ai plus qu’à sauter au plafond ? C’est ça ? Personnellement, je n’en ai pas envie. Surtout que le face à face est stérile. La série nous a habitué à tellement mieux dans ce registre là que je suis forcément très déçu du résultat. A côté de ça, Finding Carter semble vouloir faire encore une fois les mêmes choses avec les mêmes ressorts narratifs. Le fait qu’elle mette encore une fois Carter entre ses deux mères est quelque chose qui commence sérieusement à devenir lassant. La série fait ça à chaque moment important de saison : début de saison, fin de saison, début de saison, fin de saison. La seconde partie de la saison 2 va probablement débuter avec Lori mère de Carter, cette dernière ne voulant pas du tout être avec elle et cela va se finir encore une fois avec un changement de mère en cours de route. C’est comme ça que je le ressens. Si le jury est intelligent, il va permettre à Carter de rester avec Liz. C’est ce qu’il y a de plus logique et normal (d’autant plus que ce serait chambouler un peu trop la vie d’une adolescente qui à besoin de stabilité à ce moment de sa vie). Carter doit constamment s’adapter à de nouvelles choses dans sa vie de jeune fille qui devrait avoir un foyer stable. L’apparition d’un nouvel enfant dans l’équation, fils de Lori et de… David est quelque chose de légèrement tiré par les cheveux.

Cependant, ce n’est pas quelque chose de si étrange que ça dans le sens où la relation entre David et Lori a toujours suggéré qu’il y avait baleine sous caillou. Sauf que cette révélation tombe à un moment où Finding Carter n’avait pas besoin de ça. La série a tué un personnage dans l’épisode précédent et ce dernier épisode semble vouloir directement effacer cette intrigue pour se concentrer sur quelque chose de complètement différent. A côté de ça, Lori s’est transformée cette année en méchante de Finding Carter. Au début elle était juste une femme paumée pour qui on avait de la peine. Maintenant c’est une femme que l’on pourrait tarter sans problème. La façon dont elle joue des sentiments de sa fille simplement pour la récupérer est particulièrement pervers, ce procès est le pompon pour elle avec une révélation à la clé. Finalement, la saison 2 termine sa première partie en eau de boudin, sans trop savoir dans quelle direction aller et qui préfère nous surprendre par tous les moyens possibles et imaginables plutôt que de réellement nous surprendre. De plus, cet épisode est souvent ennuyeux (Gabe et Liz, Carter qui prépare son procès, etc.). C’est bourré de scènes de ce genre là qui n’apportent rien de nouveau.

Note : 3.5/10. En bref, à vouloir trop tirer sur la corde, elle casse.

Commenter cet article