Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 7.

17 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 7.

The Leftovers // Saison 2. Episode 7. A Most Powerful Adversary.


Le fantôme de Patti a énormément influencé Kevin depuis le début de la saison et le moment de s’en débarrasser est peut-être venu. En tout cas, j’aime bien la façon dont Patti pose dans la tête de Kevin des questions existentielles assez importantes qui remettent plus ou moins en cause sa façon de vivre, sa situation. C’est assez étonnant car le résultat est ici très étrange. L’épisode fait revenir une figure que l’on connait dans cet épisode mais c’est avant tout une suite à « Lens » et Kevin qui disait à Nora qu’il avait des vision de Patti alors que Erika balançait une pierre au travers de la fenêtre de chez Nora. C’était comme la fin d’un chapitre, la fin d’une partie de l’histoire de cette saison 2 et pas vraiment comme une sorte de volonté de vengeance (et donc d’engager la série dans cette direction par la suite). De toute façon, c’est aussi surprenant qu’intelligent et cet épisode décide de ne pas gérer le point de vue de Nora ou Erika sur cette pierre lancée au travers de la fenêtre. La série choisi de se concentrer sur Kevin alors que c’est lui qui est au centre de la fin de l’épisode précédent, c’est lui qui révèle quelque chose d’important sur lui-même. C’était un joli cliffangher cette finale et elle déclenchait chez moi l’envie d’en voir beaucoup plus. Surtout que la saison a su se renouveler à chaque nouvel épisode et à proposer quelque chose qui permettait de voir que Miracle n’était pas la ville Miracle.

Du coup, dans ce nouvel épisode les aventures de Kevin vont dans la continuité de ce qui est présenté au travers de The Leftovers depuis le début de la saison. J’aime bien la façon dont la série éliminer ses personnages avec une intensité hors norme. Ce n’est pas forcément comme avec The Walking Dead et la mort de Kevin semble être beaucoup plus facile à croire ici mais rien ne nous garanti qu’il est vraiment mort. Cet épisode débute de façon assez intense alors qu’il vient justement rappeler à Kevin le fait que le fantôme de Patti a une grande influence dans sa vie désormais, quitte même à lui faire perdre complètement la tête. Justin Theroux est absolument fabuleux dans cet épisode, du début à la fin, imposant un charisme, des émotions et quelque chose d’assez original dans son ensemble. Kevin et Nora doivent cependant aussi endurer pas mal d’épreuve et cet épisode en créé une nouvelle. C’est une relation qu’il est toujours difficile de cerner et accessoirement, la colère de Jill semble naturelle et logique alors que la confusion et l’horreur qu’est en train de vivre Nora l’est tout autant. Ce n’est cependant pas facile de cerner aussi ce que cette histoire doit vraiment incarner dans le sens où Kevin accepte de boire du poison afin que son coeur s’arrête et faire confiance à quelqu’un qui pourrait le réanimer juste derrière.

C’est loin d’être facile à croire et je me demande si au fond ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant. Car Kevin est perdu et cette scène à la fin où il demande à Patti le fantôme s’il doit le faire ou non est tout aussi important. Virgil a donc quant à lui une influence assez étrange (et sa mort par suicide à la fin de l’épisode est tout de même intéressante elle aussi). Virgil est apparu comme un guide pour Kevin, une raison de croire en quelque chose alors que tout dans son monde va de mal en pis. Cette série a toujours fait des choses dans ce sens là, en cherchant à nous donner l’impression que tout le monde doit se raccrocher à quelque chose, à une certaine forme de croyance. Je pense que c’est aussi l’épisode de la mort de Kevin car c’est l’épisode qui fait revenir Laurie. Son retour est important pour l’épisode et pour la série. Elle nous permet de cerner un peu mieux les visions que Kevin a de Patti et fait un résumé tout aussi intéressant sur la situation avec Tommy et ce qui est allé un peu mal avec lui. On a l’impression au travers de la grille que The Leftovers est en train de reproduire les adieux d’une femme à un condamné à mort. Car c’est un peu ça, elle lui donne des nouvelles comme si c’était la fin. La symbolique est quelque chose que The Leftovers adore et maîtrise à merveille. J’ai déjà hâte de voir le prochain épisode sur les conséquences de ce qui s’est passé ici.

Note : 9/10. En bref, une introspection sur Kevin très réussie.

Commenter cet article