Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 4. Episodes 16 et 17.

10 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 4. Episodes 16 et 17.

Nashville // Saison 4. Episodes 16 et 17. Didn’t Except it to Go Down This Way / Baby Come Home.


Will a du mal à aller de l’avant car il ne sait pas comment faire pour rencontrer quelqu’un qu’il pourra aimer et qui l’aimerait en retour. Il se trouve qu’il enregistre actuellement son nouveau album et que l’un de ses choristes pourrait (et c’est à mettre au conditionnel) être gay. Si Will va se rendre compte qu’il s’est fourvoyé car son choriste n’est pas du tout gay. Ce n’est donc pas encore que Will va rencontrer l’homme de sa vie. Nashville a donc un message, celui du fait que Will ne cherche pas des plans culs comme ce qu’il semble trouver sur les sites de rencontres pour gays (et dans un sens, il est vrai que ce n’est pas facile de trouver l’amour là dedans). « Didn’t Except it to Go Down This Way » se concentre en grande partie sur d’autres histoires. La première est celle de Juliette. Cette dernière retourne dans ses intrigues à la mord moi le noeud alors qu’elle n’a qu’un mot à la bouche : Avery. Elle veut récupérer l’homme qu’elle aime et c’est pour cela qu’elle va tout faire pour le récupère. Quitte même à faire une tournée avec Luke afin de contrer Layla. Cette dernière est un poison que Juliette veut éradiquer. Je trouve dommage que Nashville n’appuie pas suffisamment là dessus alors que cela pourrait justement être un poil plus palpitant. J’aimerais bien voir Juliette dans le rôle de la folle qui veut étriper Layla (sans pour autant qu’elle soit à folle à interner, ce ne serait pas drôle).

Ensuite, nous avons Maddie qui a décidé de faire une fugue. Pendant que Deacon et Rayna partent à sa recherche, Maddie est en train de préparer de son côté la suite de sa carrière. Elle ne veut pas être contrôlée par sa mère, elle veut vivre de ses propres ailes dans la musique. Du coup, Maddie veut demander son émancipation. L’idée derrière cette histoire fonctionne bien et j’ai hâte de voir la suite. Mine de rien, Maddie a réussi à sortir du lot avec le départ de Juliette et continue de se faire sa place dans l’épisode. J’aime bien Daphne et Maddie ensemble, mais d’un autre côté je comprends aussi Maddie et le fait qu’elle ait envie de vivre de ses propres ailes, de ne pas être a côté de sa soeur. Rayna devrait comprendre que sa fille veut juste une carrière en solo et c’est ce qu’elle devrait lui donner. Luke, qui était auparavant un personnage que je détestais s’est vraiment racheté une conduite ces derniers temps. Entre Juliette, Avery mais également Will, ce dernier est sur tous les fronts ce qui permet au téléspectateur que je suis d’apprécier un peu plus ce que la série a à nous offrir à son sujet. J’avais vraiment besoin de ça et le résultat est au rendez-vous. Luke a besoin de mettre de l’ordre dans sa vie tout de même mais je pense que la série le fait de façon sous jacente.

The Exes c’est fini. Enfin, disons que le nom n’a plus de sens car être bloquer dans un ascenseur a permis à Scarlett et Gunnar de raviver la flamme de la saison 1. Il était temps, j’ai l’impression que depuis quelques années il n’y a plus du tout d’intérêt autour de ce duo alors que musicalement je trouve que leurs voix vont bien ensemble. Accessoirement, Maddie est toujours perdue. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut faire. L’émancipation est quelque chose de difficile et il y a une très jolie scène entre Maddie et Rayna au milieu de l’épisode sous la neige. Cette jolie scène rappelle pourquoi Nashville fonctionne quand elle se concentre sur les relations les plus émotionnellement riches de la série. Je pourrais dire la même chose de la scène de Juliette et Avery alors que Juliette cherche à montrer à celui qu’elle aime qu’elle n’a que lui dans la vie. Elle ne veut rien d’autre. Ce n’est pas une relation que j’ai aimé dans le passé et je ne sais pas si j’ai encore envie de la voir dans le futur. Juliette devrait plutôt se concentrer sur sa carrière, comme lors de la première saison quand elle a fait son petit virage musical avec Rayna. Je crois d’ailleurs que Nashville manque cruellement de l’industrie musicale à nouveau. Les intrigues reviennent à l’eau de rose déjà bue par le passé et c’est un peu dommage.  

Note : 5/10. En bref, ce n’est pas mal mais j’aimerais parfois que la série mette un peu plus en scène la musique.

Commenter cet article