Critiques Séries : The Purge. Saison 2. Episode 10.

Critiques Séries : The Purge. Saison 2. Episode 10.

The Purge // Saison 2. Episode 10. 7:01am.

SEASON FINALE

 

S’il y a bien quelque chose à quoi je ne m’attendais pas du tout c’est bien un caméo de James Sandin, le héros du premier The Purge. Ethan Hawke apparaît donc dans cet épisode dans le rôle qu’il a incarné au début de la franchise. Je dois avouer que ce genre de référence est assez perspicace et permet aussi de développer un peu plus l’univers de la série et de le rapprocher au mieux des films. En guise de final de saison, je suis un brin déçu que tout aille si rapidement. L’épisode n’a pas toujours le temps de réellement développer quoi que ce soit autour de chacun des personnages. 

 

Notamment Esme et Ryan qui doivent faire tomber la NFFA. S’ils vont mener à bien leur mission, ils vont périr malgré tout. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que la NFFA tue Esme après les sirènes (surtout après son annonce). Mais c’est ce qu’ils ont fait, prouvant que la Purge ne résout rien et que la NFFA veut tout faire pour cacher ses propres crimes. Au delà de cette fin assez efficace où Esme devient le symbole de la résistance, The Purge a du mal à faire de ses aventures quelque chose de réellement palpitant. Je m’attendais tout de même à un peu plus d’action mais le budget de la série ne le permettait sûrement pas.

 

A côté de ça, les autres intrigues connaissent elles aussi leurs déceptions. Ben devient donc tueur fou dans un hôpital de fortune. Si l’idée est bonne, elle est là aussi mal exploité. Car la série n’a pas le temps de s’attarder sur son cas et que Marcus est à côté avec sa femme. Si de ce point de vue là The Purge n’arrive pas à rendre le tout ni touchant ni palpitant, c’est qu’il y a un vrai problème de fond. Si Marcus trouve dans cette Purge son but (sauver les gens) et retrouve son humanité, c’est un message subliminal assez pompeux qui n’apporte rien du tout à l’épisode en lui-même si ce n’est de la déception pure et dure. 

 

De ce fait, je trouve que The Purge a eu énormément de mal à capitaliser sur ses bonnes idées et qu’elle délivre le final le plus décevant qu’il soit. J’aurais préféré qu’il y ait un vrai revirement de situation, quelque chose qui donne envie de revenir pour de nouvelles aventures mais dans le fond, je ne sais pas si j’ai envie de voir une saison 3. Cette saison 2 conclut plutôt bien le chapitre The Purge (en donnant l’espoir de la fin de la NFFA) mais je n’ai pas envie d’un combat entre la NFFA et les gens après cette Purge. Ce serait inutile et surtout cela n’aurait pas d’intérêt étant donné que The Purge est centrée à la base sur la fameuse Purge. 

 

Note : 3/10. En bref, un final décevant à souhait malgré une apparition plaisante qui au fond termine la boucle. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article