Critiques Séries : Tulsa King. Saison 1. Episode 8. Adobe Walls.

Critiques Séries : Tulsa King. Saison 1. Episode 8. Adobe Walls.

Tulsa King // Saison 1. Episode 8. Adobe Walls.

 

Dans l’épisode précédent, Dwight était intéressé par le bar de Mitch et ouvrir un casino afin de blanchir de l’argent et créer de nouveaux revenus. Pete a été tué par son propre fils, Chickie et il été très clair : Dwight doit mourir par tous les moyens possibles. Dwight et Caolan incapables de se mettre d’accord sur quoi que ce soit, le gang Macadam a décidé de déclarer une guerre contre Dwight. L’idée pour Dwight d’ouvrir un casino est intéressante et apporte forcément son lot de surprises. J’aime la façon dont Tulsa King prend son temps pour installer chacune de ses intrigues. La série ne veut pas aller trop vite et parvient ainsi à faire les choses intelligemment. L’histoire de ce casino par exemple prend son temps, sans en faire des tonnes. Le but est de nous plonger dans le quotidien de ces mafieux de façon à ce que l’on s’attache aux personnages. La vraie force de la narration des séries de Taylor Sheridan c’est ça : créer des personnages forts et des intrigues qui nous permettent de nous attacher à eux et leurs aventures. 

 

Durant les funérailles de Pete, Chickie a été clair : il veut tuer Dwight car il le tient pour responsable de ne pas avoir respecté la famille. Je trouve ça toujours assez hallucinant de voir que même sans être à New York, Dwight fait encore des jaloux dans son ancien clan. Tulsa n’est pas New York et Tulsa a aussi ses vilains. Mais Dwight est en train d’amener sa propre guerre sur ce nouveau terrain de jeu. J’apprécie que Tulsa King continue de développer un peu plus les différences entre les deux villes tout en offrant des perpectives intéressantes pour la suite. La fin de cet épisode est elle aussi assez impressionnante car le fait que Stacy se fasse tirer dessus (à la place de Dwight qui était bisé) et Waltrip qui parvient à s’échapper. Le fait que Dwight se fasse arrêter est forcément un bon cliffhanger mais l’on sait très bien qu’il va s’en sortir. Pas facilement mais il n’est pas celui qui a tiré après tout. 

 

L’épisode est assez court ce qui permet à Tulsa King de ne pas perdre de temps mais je trouve ça assez dommage que la série n’aille pas forcément plus loin. Avec des épisodes aussi courts, difficile parfois d’aller au bout des choses. Cela donne certes un semblant de rythme à la série mais je m’attendais tout de même à ce que cela apporte un peu plus. Le prochain épisode sera clairement un épisode charnière pour la suite en espérant que les scénaristes en donne les moyens aux personnages de grandir encore plus. 

 

Note : 7.5/10. En bref, une nouvelle solide aventure pour Dwight et les dangers qui l’entoure.

Disponible sur Paramount+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article