Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dates. Saison 1. BILAN (UK).

5 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

Dates-Channel-4-season-1-2013-poster.jpg

 

Dates // Saison 1. 9 épisodes.
BILAN


Dates me rappelle une toute autre série, américaine, diffusée par NBC durant un été. Il s'agit de Love Bites. En effet, au fond les deux séries parlaient de relations amoureuses. Alors certes, Dates parle du stade de la rencontre et Love Bites de tranches de la vie amoureuse de ses personnages. Mais malgré tout, j'ai trouvé un dénominateur commun à ces deux séries : le fait qu'ils soient toutes les deux des séries d'anthologie sur l'amour. Nous raconter avec la plus grande sincérité des rencontres amoureuses est parfois difficile. En tout cas je trouve vraiment que c'est un pari risqué de la part de Dates. Mais réussi. Je me souviens encore du premier épisode, particulièrement touchant et raconté avec un tel panache que l'on avait envie d'en voir plus de David et de Mia. Par chance nous allons les retrouver dans le dernier épisode de la saison. Pendant ce temps, David va même rencontrer Ellie et Mia va rencontrer à deux reprises (1.03 et 1.08) Stephen. Tout cela est un jeu de trouvailles et de retrouvailles.

La série est mignonne bien que tous les épisodes ne soient pas nécessairement réussis. Je pense notamment au 1.02 entre Jenny et Nick. Je n'ai tout simplement pas aimé. Peut être car ce n'était pas aussi surprenant que le premier épisode, ou bien parce que l'histoire n'était pas assez originale. La question de l'originalité peut réellement se poser mais au fond, le premier épisode ne cherchait pas à être original. Il tentait simplement de nous raconter comment deux personnes aujourd'hui se rencontre et surtout ce que leur passé peut impliquer. La fin de la saison était même assez logique. Il fallait que l'on retrouve David et Mia, qu'ils se disent un dernier mot. Surtout après avoir vu les deux personnages batifoler avec d'autres. Enfin, en apparence. Au milieu de tout ça nous avons Erica et Kate, un petit duo féminin agréable et sincère. La légèreté de cet épisode (1.04) permet aussi de casser un peu le rythme qu'il y autour de David et de Mia (qui sont les deux personnages de la saison 1).
dates-1x01-550x320.jpgJe ne sais pas si une saison 2 peut être réellement envisageable finalement. On a l'impression d'avoir creusé tellement de choses dans ces neuf épisodes. Peut être que le versant masculin de la rencontre homosexuelle serait intéressant. Et peut être également de voir Erica et Kate voir d'autres choses. J'ai envie que Dates explore d'autres univers mais il faut également voir si cela est réellement viable. Globalement, ces neuf épisodes nous permette de voir ce que la plupart des comédies romantiques ne parviennent pas réellement à montrer. En quelques minutes on a la rencontre entre deux êtres, et si cela plait ou pas. C'est une opération de séduction qu'il y a entre la série et le téléspectateur. Parfois cela peut être efficace (1.01, 1.04, et même le 1.08), et puis parfois cela peut rapper (1.02). La grande réussite de Dates tient donc dans pas grand chose et je suis ravi de le voir. J'aimerais tellement que l'on aille encore plus loin.

Au fond, cette première saison est aussi une mise en bouche où les personnages vont à chacun des rencontres (je parle de Mia et David) nous en dire un peu plus sur leur vie, leur passé. Ils vont même apprendre de leurs erreurs au travers des diverses rencontres qu'ils peuvent faire. Il n'y en aura qu'une seule mais peu importe, c'est assez astucieux. Surtout qu'au fond quand l'on regarde Stephen on peut se dire que c'est l'homme qu'il faut à Mia. Et une fois que l'on apprend à connaitre le personnage, le fait qu'il soit superficiel, c'est très différent de David qui lui a été honnête dès le départ et a tout de suite accroché avec elle (enfin, ce n'était pas forcément réciproque puisque Mia s'est presque retrouvée là par défaut). Pendant ce temps David va faire la rencontre d'elle lors de son 34ème anniversaire. Et bien entendu, tout cela va permettre à David de se rendre compte qu'il avait envie d'autre chose et surtout de Mia.

Je ne m'attendais pas vraiment à ce que cette saison de Dates soit construite de cette façon. Bryan Elsley qui a déjà travaillé sur Skins, nous offre ici quelque chose de singulier et surtout de bien plus mature sur les relations humaines. Une expérience que l'on n'a pas forcément la chance de voir sous cette forme, celle du rencard à proprement parlé. Tout aurait pu capoter et rapidement devenir redondant sauf qu'à chaque épisode il y a un nouveau lieu, une nouvelle manière d'aborder les choses. Du coup, la richesse de Dates rend la tache assez difficile d'imaginer une suite.

Note : 6.5/10. En bref, Dates est une jolie petite surprise anglaise. A croquer comme un bonbon.

Trésor Duo Choco

Commenter cet article