Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Doctor Who. Saison 5. Episode 5.

25 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2010-12-25-17h42m02s72.png

 

Doctor Who // Saison 5. Episode 5. Flesh and Stone - Partie 2.


Suite de l'épisode précédent (ici), on retrouvait encore une fois nos petits anges affreux préférés. J'adore les anges dans Dr Who et c'est la première fois que le Docteur incarné par Matt Smith doit les affrontés. Il s'en sort encore une fois à merveille. Cela nous permet également de développer son intrigue personnelle avec Amy. La scène finale de l'épisode était excellente. Amy qui se jette corps et âme sur le Docteur c'était pas forcément inattendu mais quelle dégagement d'innocence au sein des personnages.
Tout ce qui se passait avec les anges était tout de même très prenant. Je dois l'avouer que ces bêtes, bien que toutes faites de pierre me font peur et relance en moi cette peur des statues de pierre. Disons que je ne peux plus passer devant sans avoir cette peur qu'au fond, c'est peut être un ange vu dans Dr Who. Prenez moi pour un fou mais si vous me croyez pas, regardez ce double épisode tout à fait remarquable.
Je regrette cependant que la tension mise dans l'épisode précédent se relâche dans cette suite. Ce n'est pas quelque chose d'alarmant mais la scène dans la forêt reste pour moi assez décevante. Rien d'alarmant je vous rassure mais on passe trop de temps sur Amy qui ferme les yeux. Matt Smith et son débit de voix tout à fait exceptionnel tente de nous laisser en place mais j'avoue avoir tourner des yeux quelques secondes.
Au final, l'épisode était très solide et faisait une très bonne suite au précédent. Malgré un petit relâche léger au niveau du rythme, l'ensemble reste très satisfaisant pour le Dr Who qui n'arrive pas à me décevoir cette saison avec le retour de toutes ces créatures pour notre plus grands plaisirs (reste peut être les Daleks, que j'aime pas, mais le reste…).

Note : 8.5/10. En bref, quand les anges débarquent, ça se remarque avec vitalité.

Commenter cet article