Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 1. Episode 5. Danse Macabre.

9 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2011-12-09-19h04m44s64.png

 

Grimm // Saison 1. Episode 5. Danse Macabre.


Après 5 épisodes, je pense que l’on peut dire que Grimm fait partie de la catégorie des séries débiles mais funs à la fois. Je sais pas pourquoi mais je ne suis jamais impressionné par Grimm malgré des efforts notables notamment dans la réalisation. L’imagerie est toujours sympathique et le jeu des couleurs est quelque chose que je trouve de presque fascinant. Les alliances entre le bleu et l’ocre dans cet épisode sont très démarquées, notamment dans le dernier quart de l’épisode. En effet, dans ce dernier épisode, ils décident de nous la jouer dans un lieu lugubre classique : l’entrepôt désaffecté. Ils jouent le classique piège pour ados post-pubère qui se termine en massacre. La fin me fait penser aux téléfilms d’horreur que l’on peut voir fleurir par centaine chaque année. Et je suis réjouie du résultat. La série parvient à me faire penser à Kingdom Hospital dans un autre genre tout à fait différent.


L’univers des frères Grimm est utilisé dans cet épisode avec l’histoire du Joueur de Flûte de Hamelin (ou L’attrapeur de rats de Hamelin). Pour la petite notion de culture, il s’agit en fait d’une légende allemande retranscrite par les frères Grimm eux-mêmes. Elle évoque un drame censé s’être déroulé en 1284 dans la ville de Hamelin en Allemagne. L’histoire est celle d’un dératiseur et joueur de flûte qui en voyant que Hamelin ne voulait finalement pas le payer pour l’avoir sauver des rats, va se venger. Ici c’est une réadaptation assez judicieuse de l’histoire, et ce n’est pas une flûte mais un violon que le méchant utilise. Il y a des moments sympathiques de par leur ridicule. Grimm est une série qui sait ne pas se prendre au sérieux. Et c’est sûrement ce qui lui réussi le mieux. J’ai passé un bon moment avec cet épisode.

vlcsnap-2011-12-09-19h30m22s83.pngDu côté des personnages, Nick reste le héros ultime quoi que Monroe tente de prendre sa place dans cet épisode. En effet, Monroe a un rôle accessoire et borderline de l’intrigue générale de la série. Mais le personnage est fait de telle façon que ce ne soit pas un vrai problème. Au contraire, j’ai trouvé que sa place a été très bien développée au fil des épisodes. Sa présence se fait de plus en plus ressentir sans qu’au fond ce soit gênant. Bien au contraire. Ce nouvel épisode de Grimm prouve donc que la série a de bonnes choses à faire encore. Sans être une bonne série (faut pas pousser), elle arrive à divertir et à fasciner malgré la pauvreté de certains effets aussi bien de dialogues que des effets spéciaux… Malgré quelques légères déceptions, Grimm tient la route dans l’ensemble. Ce qui au fond est d’autant plus agréable.


Note : 6/10. En bref, une gestion moins superficielle de l’univers pour une fanfaronnade de divertissement.

Commenter cet article