Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Misfits. Saison 3. Episode 7. Seven.

12 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-12-12-22h41m50s12.png

 

Misfits // Saison 3. Episode 7. Seven.


Le cliffangher de la semaine dernière nous laissait avec la future résurrection de Shannon, petite amie de Seth. Ce dernier va donner le pouvoir à Curtis. Ce dernier devra en faire bon usage. L'utilisation du thème des zombies fût excellente et le traitement jouissif. Allant de la scène sur "Poison" de Nicole Scherzinger, arrivant à redorer l'image d'une chanson merdique dans une série qui a tout pour se moquer. Les scènes de cheerleading sont d'ailleurs vraiment excellentes. J'aurais jamais cru ça possible dans la série mais bon, après l'épisode sur Hitler, finalement tout était possible. Après tout, c'est un peu le leitmotiv de la série, elle s'autorise toutes les relectures possibles et imaginables aussi bien des mythes du super-héros (Simon est presque un symbole de ce côté là) que la parodie même qui reste la vraie magie de cette série. Les anglais sont forts pour ce qui est de l'univers des zombies. On a eu l'excellente Dead Set mais aussi Shaun of the Dead. Cet épisode de Misfits s'inscrit très justement dans cette volonté de rire de ces créatures plus que de prendre le sujet au sérieux sans se détendre (genre Walking Dead).

L'univers gore de l'épisode est sûrement ce qui lui donne ce petit truc en plus. Surtout que les scènes WTF et dérangeantes s'enchaînent. Tout démarre calmement et se termine comme une sorte d'hommage aux films d'horreurs pour ado. Mais réussi. Misfits est une série tout ce qu'il y a de plus magique. La résurrection de Shannon était une excellente, car elle permet d'avoir de très solides scènes avec Seth qui se pose des questions sur "laisser partir ou non". La première partie de l'épisode se veut calme mais avec quelques moments de tension (qui sera amenée par le chat). Le seul truc qui m'a déçu dans cet épisode c'est que Shannon prend la place de Kelly dans la vie de Seth et ça, c'est pas cool. Pas du tout. Mais bon, l'histoire que l'épisode développe autour de Shannon et Seth est presque touchante et surtout, c'est excellent du point de vue de l'intrigue. La seconde partie de l'épisode c'est le grand moment WTF avec plein de zombies partout, et du grand n'importe quoi.
vlcsnap-2011-12-12-23h11m00s84.pngC'est à Rudy qu'il faut faire appel pou rire un bon coup. Le personnage s'en donne une fois de plus à coeur joie. Il est incontrôlable. J'adore ça. Je pense que Rudy a réussi la lourde tâche qui est celle de prendre la place de Nathan (ce dernier étant parti de façon tellement merdique de la série via cet épisode bonus que tout fan de Misfits se doit de renier). Les dialogues sont une fois de plus à la hauteur de la série et des évènements. J'ai adoré le parallèle entre Rudy et sa phobie. C'était tout de même un grand moment de télévision. M. Miggles, le chat est sûrement le fil rouge d'épisode le plus gargantuesque qu'il soit mais au moins il insuffle un rythme sans fin (et ajoute également la petit dose de bonne humeur au cliffangher). Le chat apparait comme un personnage à part entière, mais très bien exploité. Au final, voilà donc Misfits dans toute sa splendeur, fun et désobéissante aux codes de la série pour ado actuelle. Une vraie bouffée d'air frais.

Note : 9/10. En bref, Misfits réinvente les zombies dans un épisode excellent de bout en bout.

Commenter cet article