Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nikita. Saison 2. Episode 7. Clawback.

5 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Nikita

vlcsnap-2011-11-05-14h17m09s238.png

 

Nikita // Saison 2. Episode 7. Clawback.


J'ai lu récemment l'avis de quelqu'un qui critique la série pour sa réalisation, ses couleurs sépias pour les flashback, etc… Et cette personne déteste les séries policières. Bref, tout ça pour dire que on ne peut pas juger Nikita par rapport aux ficelles du scénario, ou encore par rapport à sa réalisation - beaucoup de séries peuvent être jugés sur ces aspects là -. Le budget est très faible et je trouve qu'ils se débrouille très bien avec ce qu'ils ont. Je dirais même étonnamment bien. Nikita offre du divertissement. C'est la clé du succès pour cette série. Et et elle parvient à divertir son public de manière très intéressante. Cet épisode une fois de plus ouvrait les portes au retour de Ryan, l'agent de la CIA qu'on avait pu voir dans la saison précédente et qui est en prison. Noah Bean revient donc faire la guest star dans la série. Pour le meilleur. Bon, certes, il est fort ce petit Ryan, c'est sûrement le meilleur agent que la CIA ait connue car il peut découvrir des trucs que personne ne sait depuis sa prison. Cette fois c'est une histoire de fonds.

Les divers contacts de Nikita avec Ryan vont forcément mener la Division a tenter d'appréhender Nikita également. Oversight est vraiment quelque chose de passionnant. Cette organisation est même bien plus fun que la Division en elle même finalement. D'ailleurs, on va découvrir durant l'épisode qu'Amanda n'a pas une place très fixe au sein de la Division et que Sean Pierce se voit proposer par sa propre mère son poste. Bref, c'est des intrigues sous-jacente très intéressantes. Se juxtapose donc avec intérêt de multiples de choses en plus de l'intrigue principale de l'épisode. L'action est omniprésente, on ne s'ennui pas une seconde. Je dirais même que cet épisode est en compétition avec le reste de la saison à ce niveau là. Il n'y a pas de moments de relâchement. Tout n'est que tension. Pendant ce temps Nikita et Michael vont régler leurs problèmes de couple, et la fin de l'épisode laisse entrevoir de nouvelles choses pour les personnages dans les prochains épisodes. J'espère juste que la série saura ne pas tout gâcher.
vlcsnap-2011-11-05-13h46m28s10.pngAlex est quant à elle confronter comme toujours à Gogol et à quelqu'un de son passé. L'histoire était ennuyeuse, et ce malgré les quelques révélations qu'il pourrait y avoir. J'en ai un peu marre que dans ce genre de séries on joue constamment sur la rivalité entre les russes et les américains comme si la guerre froide n'était pas encore terminée. On va dire que c'est monnaie courante mais j'aimerais un peu plus d'originalité. Bon certes, il faut dire que les américains n'ont pas une histoire suffisamment longue pour être passionnante. Et la guerre froide est un des faits les plus marquant de leur histoire. Percy absent de cet épisode, Birkhoff également on est là pour se concentrer sur le reste. C'est pas plus mal. Par ailleurs la fin de l'épisode, et notamment les révélations faites à Nikita par Gaines pourraient nous donner une suite de saison tonitruante. J'adore toujours autant Nikita, et les personnages gagnent petit à petit des galons. Sans jamais s'être transformer en série de The CW totalement, Nikita surprend.

Note : 7/10. En bref, l'univers de la série prend un peu plus d'épaisseur et le retour de Ryan permet de relancer l'intrigue de la saison.

Commenter cet article