Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 11.

4 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-01-04-16h03m13s196.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 11. Starry Night.


Après dix épisodes, Switched At Birth a réussie a conquérir le coeur de bon nombre de téléspectateurs américains et du monde entier, dont moi. Je suis ravi de retrouver Bay et Daphne dans leurs nouvelles aventures. On a maintenant vingt nouveaux épisodes à se mettre sous la dent, autant dire que ABC Family n'a pas lésiné sur la commande pour le plus grand bonheur des fans mais aussi la plus grande peur des sériephiles qui peuvent voir en cette grosse commande l'étalage de l'intrigue sur plus d'épisodes que prévu et donc… des épisodes creux au milieu de la saison. Cet épisode de retour était donc décisif, et le résultat est sympathique. Le but est de nous replonger dans la vie des personnages sans trop nous brusquer et surtout de nous remettre dans le bain des diverses intrigues qu'on a quitté août dernier. Forcément, on retrouve la petite guerre amoureuse de Bay et Daphne pour Emmett. C'est mignon et la première scène de l'épisode était excellente.

Je trouve cette histoire adorable, toute pleine de sentiments certes exacerbés, mais c'est plaisant et calme, et pas dégueulasse comme dans certaines séries. Switched At Birth c'est une surprise sucrée de l'été qui permet très justement de retrouver l'ambiance estivale, le beau soleil, les amis, autour de divers moments. Aussi bien Bay qui veut découvrir un peu plus son vrai père, Angelo, incarné par Gilles Marini (ce qui me fait pensé qu'il n'y a pas si longtemps TF1 diffusait un reportage sur l'acteur et il nous avait un peu présenté les coulisses de la série). D'ailleurs, je pense que Angelo, bien que je ne sois pas un fan inconditionnel de l'acteur qui l'incarne (loin de là même), a du potentiel à apporter. Notamment autour de Regina qui est encore une fois éprise de son envie de retrouver son ex Angelo, mais également avec ses soucis d'alcool qui refond surface. Regina n'est pas mon personnage préféré, c'est même une mère que je trouve assez ennuyeuse par moment et Constance Marie est loin d'être l'actrice du siècle.
vlcsnap-2012-01-04-16h19m39s68.pngBon, c'est la même chose pour sa fille incarné par la fille aux gros yeux Vanessa Marano. Cette dernière est marrante et funky, et j'aime bien quand elle est plus méchante. La scène de la fin de l'épisode tente très justement de réconcilier les deux filles. Je ne sais pas trop ce que cela pourrait apporter à la suite de l'histoire, mais il y a de la suite dans les idées moi je pense. Du côté de Kathryn, elle veut tenter de passer plus de temps avec sa vraie fille biologique, Daphne et va lui proposer une soirée mère/fille devant un film d'horreur en 3D (un nanar vu la jaquette). Le fait que Daphne décline après l'offre de Kathryn m'a fait un peu de peine pour cette dernière qui se retrouve seule avec son mari à le regarder. Emmett est quant à lui entre les deux filles, tiraillés par ses sentiments pour l'une, et son amitié un peu plus forte qu'elle ne devrait pour l'autre.

Et justement, du côté des garçons, Wilke, Toby et Emmett font un concert dans un festival et doivent trouver un moyen de ramener du monde puisqu'ils sont sur une scène éloignée pendant que Arcade Fire (un grand groupe) va jouer à l'autre bout. Leur idée est marrante et surtout judicieuse. Mais je pense que les trois petits s'en sortent trop facilement à mon goût. Bref, au final ce nouvel épisode nous propose donc de reprendre la série sur des bases saines et surtout sur des bons moments pas mémorables mais juste ce qu'il faut de bonté et de candeur. L'esprit de la série refait surface sans problème et puis c'est adorable. Sans compter que Bay et Daphne sont toujours aussi cool et des personnages étonnants. Switched At Birth reste donc à mon avis une belle surprise, il faudra juste que la suite de la saison soit un peu plus musclée pour faire face à la concurrence qui se fait rude durant cette période de l'année.

Note : 5/10. En bref, retour de la série surprise de l'été avec sympathie.

Commenter cet article

William Benjamin Oz Wolf 04/01/2012 22:33


Je sais pas si c'est moi, mais j'ai trouvé l'épisode vraiment dense par rapport aux épisodes de cet été. On part un peu dans tous les sens j'ai l'immpression mais c'est fluide, donc ça va mais
peut-être que ce serait mieux qu'on ne s'éparpille pas trop pour la suite.