Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Walker Texas Ranger. Pilot (Rentrée US 1993)

18 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Rétrospective

cast.jpg

 

Walker Texas Ranger // Saison 1. Episode 1. One Riot One Ranger.


Walker, on en parle jamais mais pourtant, plus de 5 millions de français regardent cette série chaque semaine sur TF1. Je me souviens encore quand je regardais cette série quand j'étais gamin. Erreur de jeunesse, j'ai beaucoup changé. Je me suis donc plongé dans le pilote de la série, que je me souviens pas avoir déjà vu. Un premier épisode qui a une durée de somnifère : 1h30. Oui, vous m'avez bien entendu, 1h30 de Chuck Norris et son GM truck. Car derrière cette série se cache une propagande d'une société pro-Bush. Devenue malgré le monde une série culte, grâce au puritanisme incessant dont fait preuve cette série.
Cordell Walker est un Ranger texan qui fait régner la loi. Il a la sagesse du natif américain qui l'a élevé, et sa maîtrise des arts martiaux lui permet d'avoir le dessus dans les combats.
La durée est le premier problème de ce pilot. La scène d'ouverture de l'épisode est digne de ces téléfilms de l'après-midi, le samedi, sur TF1, une ouverture musicale où l'on voit pas Walker, pour gagner le mystère, créé le suspense et faire encore une fois de Chuck Norris un héros impeccable toujours là pour sauver le monde. Le pitch de cette série en dit long et tous les passages de Cordel avec son oncle indien sont assez ennuyants. Je ne parlerais même pas du petit rituel de Walker en poncho devant la tombe d'un de ses ancêtres. Le ridicule ne tue pas.
Le rythme est là mais trop étalé. Je crois que la durée du pilote est un facteur de non-motivation. J'ai quand même réussi à le finir mais voilà. Même si les scènes d'action sont robustes et bien menées, grâce notamment aux arts martiaux d'un Chuck Norris en forme. C'est bien le seul talent que l'on peut lui reconnaître. Les facétie de ces scènes m'ont fait comme tout enfant, envie de devenir Ranger et d'aller "catch le bad guy" et de dire "you have to right to remain silence". Je m'en cache pas, c'est une erreur de jeunesse dont j'ai pas honte car tout le monde a été dans ce cas.
L'intrigue de l'épisode est classique en mettant en scène des voleurs de banque. Quoi de plus américain que les films un peu western avec le l'argent volé à la clé. Le tout fonctionne bien mais le placement des intrigues des personnages casse l'ambiance toute les 5 minutes. Un coup on va voir CD (qui m'a fait peur sans ses cheveux blancs), un coup on va chercher Trivette à la piscine (en gardant le soin de faire un gros plan maillot de bain, traumatisme), ou bien on va voir des témoins d'affaires qui ne savent pas jouer (je pense notamment à cette blonde de la banque dont le jeu était pire que surdoué).
Ainsi, derrière ce pilot d'une longueur presque impossible et interminable, se cache une série propagandiste, moraliste et pro-texane. Sarah Palin aurait finalement eu sa place en ranger. Vous ne trouvez pas ? Un pilote mauvais pour une série culte, malgré nous. Je n'ose même pas remettre en cause les musiques de fonds, digne d'un carillon du marché de St Clou ou encore des scènes aux ralentis pour vous donnez encore plus envie. C'est vide, mais ça a fonctionné. Vous pensez que la série existerait toujours si Chuck Norris n'avait pas voulu arrêter ? J'attends vos pronostiques.

Note : 1/10. En bref, c'est très rigide, risible et ennuyeux. Le rythme est vraiment lors à 10 minutes de la fin. Un coche raté.

Commenter cet article

delromainzika 24/12/2010 14:19



Oui, à 2-3 épisodes. ^^



eridann 24/12/2010 14:18



tu as déjà mis 0?



delromainzika 24/12/2010 14:16



Si je mets 2 à ça... LOL. C'est une série culte mais ce pilot est une catastrophe. C'est limite j'avais envie de dormir des fois ^^



eridann 24/12/2010 14:13



tu aurais pu pousser jusqu'à 2 par politesse 


mais très bon post



delromainzika 20/12/2010 17:14



Tu veras, c'est l'effet d'une bonne sodomie ! ;-)