Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : White Collar. Saison 4. Episode 5. Honor Among Thieves

16 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : White Collar

vlcsnap-2012-08-16-00h57m25s88.png

 

White Collar // Saison 4. Episode 5. Honor Among Thieves.


Autant vous dire que dès que j'ai vu la tête de Rebecca Mader, j'ai cru prendre mes jambes à mon cou et courir le plus vite possible. Et puis finalement, l'épisode n'était pas mauvais. Au contraire, il était largement mieux foutu que le précédent (qui m'avait un poil déçu). White Collar a tellement de potentiel. Quand elle crée des petits dilemmes pour Neal, c'est toujours passionnant car fait avec minutie. Dans ce nouvel épisode, nous allons suivre les aventures d'Abigail, une voleuse de luxe. Cela permet d'offrir à White Collar une sorte de vraie retour aux sources. On ne peut pas dire que c'est raté car bien au contraire, c'est assez amusant. Neal va devoir voler pour elle un Pascal's Mobile, une pièce d'art ultra laide mais bon, ce n'est que mon avis. En échange, Abigail se charge de voler une information qu'il aimerait bien avoir et qui se trouve dans les bureaux du FBI. Sauf qu'il ne peut pas y accéder sous peine de se faire remarquer à cause de son bracelet. Abigail est une femme rusée et elle le montrer. Elle sait comment faire chanter Neal. J'ai trouvé cela assez amusant.

Du coup, il va devoir trahir Peter qui l'a sorti de bien des embêtements il y a seulement trois épisodes de cela. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le fait que Peter semblait déçu de Neal. Mais finalement, ce dernier s'en est sorti à merveille. Il a permis au FBI de récupérer la pièce d'art intacte, mais également d'arrêter Abigail. Ce qui n'est pas une mauvaise affaire finalement. Le vol en lui même était bien orchestré et m'a rappelé quelques bons moments de la série comme elle sait en faire quand elle met en scène Neal en voleur. Du coup, on s'amuse plutôt bien même si la plupart du temps, on a l'impression que l'épisode fait du remplissage. En effet, a la fin de l'épisode précédent, Ellen se faisait tiré dessus. Nous retrouvions alors Neal et Peter à ses funérailles au début de cet épisode. Je m'attendais vraiment à ce que White Collar développe quelque chose autour de ce personnage, et surtout de cette mythologie. Mais rien. Il faudra surement attendre quelques épisodes encore pour que l'on entende parler de nouveau de l'homme que Neal doit trouver, le fameux Sam.
vlcsnap-2012-08-16-01h04m40s78.pngEnfin, Diana rompt avec sa petite amie. J'ai trouvé sa petite discussion avec Neal particulièrement touchante (et sa petite phrase quand elle découvre que Neal a volé la pièce d'art encore plus). Diana est un personnage tellement sous exploité. Je ne me souvenais même plus qu'elle était en couple. On n'en parle presque pas. Autant dire que certains personnages sont des fantômes. C'est encore pire pour Jones qui n'est qu'un accessoire dans la série pour regarder des vidéos et pour tendre les bras avec son arme au bout. Je suis certain qu'il pourrait lui aussi servir à quelque chose. Au final, ce nouvel épisode de White Collar était plutôt bon dans son ensemble renouant avec l'esprit premier de cette petite série : le vol en lui même, comme les bons vieux films de ce genre là comme les Ocean's. Bref, il y a aussi quelques bons moments pour les personnages comme Diana, Neal ou Peter. Et puis la fin de l'épisode qui laisse rêveur vis à vis de ce que la suite pourrait bien nous apporter.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode appréciable.

Commenter cet article