Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 1. Episode 7.

8 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-08-00h12m57s36.png

 

Wilfred US // Saison 1. Episode 7. Pride.

 

"In general, pride is at the bottom of all great mistakes" - Steven H. Coogler


Encore une fois, cette série arrive à dépasser les limites de la dessense. Ryan et Wilfred sont en voiture et Ryan va emboucher la voiture de Beth, une femme mûre qui se sent seule et qui va avoir envie de l'aide de Ryan pour se remettre en scelle. Pour cela elle va alors vouloir coucher avec lui. L'idée était bonne et puis Jane Kaczmarek (connue pour avoir été pendant sept années la mère de Malcolm dans la série du même nom) était vraiment excellente. Les situations avec elle sont toutes propices aux idées farfelues. Et le coup du cunilingus que Ryan n'a pas performé mais Wilfred à sa place, je pense que cela m'a dégoûter de cet acte. Vraiment.

Pendant ce temps Wilfred va faire la connaissance d'une girafe (en peluche encore une fois) et va tromper Bear (le gros ours en peluche qu'il n'arrête pas de forniquer). L'histoire est vraiment burlesque. C'est tellement ridicule d'un certain côté que je trouve que la morale qui ressort ici est une nouvelle fois jouissive. Notamment quand Wilfred va dire que la girafe veut qu'il fasse un acte sexuel assez déviant. J'aime l'incongruité des situations et le fait que les deux personnages (enfin, si l'on peut compter Wilfred comme un personnage) principaux de cette série sont vraiment ce qu'il y a de mieux. Je suis fasciné par l'écriture souvent pimentée et à juste titre.
vlcsnap-2011-08-07-23h55m01s36.pngCertains n'aiment pas cette série, d'un côté je peux comprendre par rapport au côté grossier, mais l'utilisation des choses crues dans cette série sont toujours à valeur de rire et surtout de fun. On nous choque (j'ai encore l'épisode du beurre de cacahuète dans la tête) mais la série reste toujours aussi bonne. Le thème sexuel reste peut être trop protubérant mais je pense que la série l'utilise de façon à entrer dans une sorte de future abstinence. Enfin, j'espère. Tout du moins, Wilfred US reste donc une excellente découverte. Que ça plaise ou non, ça reste quand même un grand délire qui mérite d'être vu.

Note : 7.5/10. En bref, un épisode qui utilise ses personnages avec justesse.

Commenter cet article

Callie 10/08/2011 19:08



Ha cette Raffi, je me doutais bien qu'avec son regard de biche (girafe) bimbo, elle allait faire tourner la tête de Wilfred.


Toutes les scènes de Jason Gann avec cette girafe sont sensas'. Enfin quand même, il faut du sérieux professionalisme non (je ne parlerai même pas de la scène où Elijah Wood s'y essaye rapidement
!!) ?


Et oui, c'est du cul ! Bear se fait choper, Rafi se fait choper, tout le monde y va ! Certains seraient probablement choqués.


Bah non, pas moi, je me marre juste bien, car il faut le prendre au 36ème dégré enfin !


 


Et c'était sérieusement un bon épisode, même si je regrette que Wilfred s' "humanise" et perde un peu au fur et à mesure des épisodes le côté chien.