Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rétrospective : Heroes

27 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Rétrospective

heroes-downloads-desktop-group-800x600-02.jpg

 

What’s Heroes ?
« Récemment, des individus sans aucun lien entre eux ont manifesté des dons pour le moins particuliers. Même s'ils n'en ont pas encore conscience, ces individus vont sauver le monde et le changer à jamais. Ce passage de l'ordinaire à l'extraordinaire ne se fera pas du jour au lendemain. Toute histoire a un début, le tome un de leur épopée commence ainsi... »


Les débuts de la génèse Heroes…
Tim Kring, le créateur de Preuve à l’Appui (Crossing Jordan en VO) travail en décembre 2005 sur les prémices de la série Heroes. En effet, il a actuellement à cette date là un deal de 2 ans avec NBC Universal Television et développe donc Heroes en voulant développer une grande saga     qui séduise un grand nombre de téléspectateurs. Le 12 janvier, NBC commande un pilote de 2 heures à Tim Kring et son équipe. C’est alors que le casting commence à se construire le 10 février avec notamment Greg Grunberg, Ali Larter, Hayden Panettiere et Masi Oka qui deviendront les stars de la série. Milo Ventimiglia était casté le 17 février, Adrian Pasdar le 7 mars. Petite anecdote de casting : Tawny Cypress, qui joue Simone, a auditionné pour le rôle de Nikki (Ali Larter), tandis que Greg Grunberg a passé le casting pour le personnage de Nathan Petrelli (incarné par Adrian Pasdar). Le 15 mai, peu de temps avant les Upfronts, NBC valide la série pour une saison 1 de 13 épisodes. Lors des Upfronts Heroes est annoncée pour débuter en septembre dans la case post Deal or no Deal, les lundis à 21h. NBC a donc confiance en la série qu’elle propulse derrière cet excellent lead-in. Le 17 juillet NBC annonce que la série débutera le 25 septembre et le 22 la diffusion du pilote de la série est prévue au Comic Con. Mais le 31 juillet, la chaîne fait un coup de marketing inédit : le premier épisode de la série sera téléchargeable sur iTunes le 1er septembre soit 24 jours avant les débuts de la série sur NBC. Sur bien des points, le feuilleton s'inspire des comics américains : les titres accrocheurs des épisodes, ainsi que les autres incrustations de textes utilisent des polices proches de celles des comics. En outre, les titres sont « incorporés » à l'image, comme le veut l'usage dans les premières pages des comics. Par exemple : le titre peut être superposé au sable d'une plage, sur une vitrine, etc.

 

399px-Heroesseason1logo.jpg

Saison 1 : Genesis, l’année de tous les succès…
C’est le 25 septembre 2006 que débute la série Heroes. Avec 14.10 millions de téléspectateurs et 5.9 pts sur les 18-49 ans, le volume 1 de Genesis débute à un score très haut. Ce qui est donc bon signe pour la suite car les fans de comics sont unanimes, la série est « Marvelous ». De plus, les magazines et critiques s’animent sur ce qui est devenu pour eux un phénomène à elle toute seule. Bref, l’audience du pilote réalise tout de même le meilleur démarrage pour une série depuis 5 ans sur NBC. Ironie du sort, il s’agit depuis le lundi 24 septembre 2001, jour de lancement de Preuve à l’Appui, l’autre série de Tim Kring qui était encore vivante mais vivait ses dernières heures durant la saison 1 de Heroes. Un bon signe ? Peut-être, Preuve à l’Appui a vécu 6 ans ce qui est pas mal pour une série du genre de Heroes. Petite annecdote : L'épisode pilote était initialement de 71 minutes et modifiait quelque peu l'histoire en présentant dès le début le personnage de Matt Parkman, intimement lié à un autre personne qui, lui, n'a pas été retenu (un ingénieur terroriste capable de susciter des réactions chimiques avec ses mains). Egalement, cette version a été jugée trop violente, en témoigne une scène où Isaac Mendez se menotte à un radiateur pour ne pas être tenté par la drogue mais finit finalement par se couper la main pour assouvir son vice. Enfin, Mohinder découvrait l'appartement de Sylar, scène qui apparaîtra plus tard dans la saison. Cependant cet épisode pilote non diffusé est présent dans le coffret DVD de la saison 1. Enfin, La série est censée se dérouler dans le monde entier. Les décorateurs et les responsables des effets spéciaux ont parfaitement créé l'illusion : Heroes est tournée à Los Angeles et Santa Clarita en Californie.

Le 2 octobre, l’épisode 2 réunit 12.96 millions de téléspectateurs et malgré cette chute d’audience, le 9 octobre les fans sont de retour avec 13.34 millions de fans. La série créé de plus en plus de buzz sur le sol américain et à l’international. Le pilote de la série est d’ailleurs à la tête des téléchargements illégaux dans le monde entier. L’épisode 4 écrit par Bryan Fuller (le créateur de Dead Like Me et de Pushing Daisies) est diffusé le 16 octobre et c’est devant 12.96 millions de téléspectateurs que la série est diffusée. Les 23 et 30 octobre 2006 ce sont 14.45 et 14.89 millions de téléspectateurs qui suivent les aventures de nos Heroes préférés. Ces deux scores sont donc des records d’audience consécutifs pour la série. Ce n’est pas le seul record car même si le 6 novembre l’épisode 7 réunit 14.47 millions de téléspectateurs, l’épisode 8 en réunit 15.08 millions (épisode écrit par Tim Kring). Nouveau record d’audience. La série est donc un succès. Elle enchaîne les très bons scores et avec 16.03 millions de téléspectateurs le 20 novembre, la série réalise sa 2ème meilleur audience historique après le season 2 premiere et record de la saison 1. Le 27 novembre, les fans sont toujours nombreux avec 15.56 millions de fans. Le dernier épisode de 2006, l’épisode 11, le 4 décembre réunit 14.94 millions de téléspectateurs. Un vrai succès. La série se met alors en pause hivernale du 11 décembre au 15 janvier. Petite anecdote sur Ando, le meilleur ami de Hiro : A l'origine, James Kyson Lee avait auditionné pour le rôle d'Hiro, finalement tenu par Masi Oka. Autre anecdote, Jack Coleman (le père de Claire, Noah Bennett) avait auditionné pour le rôle principal de la série culte Profit, finalement tenu par Adrian Pasdar. Quelques années plus tard, les deux acteurs se retrouvent dans Heroes...

C’est le 17 janvier que NBC décide de renouvelée la série pour une saison 2 avec 3 autres de ses séries qui cartonnent sur son antenne. La saison 2 comportera 24 épisodes.
Le 22 janvier, Heroes est de retour avec 14.90 millions de téléspectateurs soit un score presque similaire au 4 décembre, lorsque la série partait en pause. NBC semble donc confiante sur les pauses que la série peut faire. Le 29 janvier la série passe à 13.63 millions de téléspectateurs pour un épisode 13. En février, les scores restent hauts et NBC est aux anges du succès de Heroes. Les 5, 12, 19 et 25 février, Heroes réunit respectivement 14.61 mais aussi 14.68 millions, 14.10 millions et 14.42 millions au final.
Le American Film Institute a nommée Heroes comme l’une des 10 meilleures séries de l’année. Sur Metacritic, le pilote de Heroes a d’ailleurs reçu 67 review favorable sur 100. Un vrai succès. Le New York Times est enchanté face à cette nouvelle série tout comme presque toute la presse américaine même si certains magazines et critiques de comics trouvent que l’univers de Tim Kring n’est pas totalement fidèle aux comics. Heroes est nominée dans la catégorie « Meilleure nouvelle série » pour les Writers Guild of America le 13 décembre 2006 soit les récompenses des scénaristes, le 14 décembre elle est nominée pour un Golden Globe en tant que « Meilleur drama ». La série a d’ailleurs remportée au 33ème People’s Choice Awards une récompense pour le meilleur nouveau drama.

Pour en revenir aux audiences, le dernier épisode du mois de mars, diffusé le 5 a réunit 14.90 millions de fans. La première partie de la saison a donc réunit un meilleur score que le pilote ce qui est très rare à la télévision pour des séries feuilletonnante. En effet, l’audience décline au fil des épisodes en principe mais pas pour Heroes. Du 12 mars au 16 avril, pas d’épisode de Heroes mais des rediffusions en lieu et place. Pour son retour le 23 avril, ce sont 11.96 millions de fans qui répondent présent. Un score bien en baisse par rapport aux épisodes précédents et le pire score historique pour le moment. Ce n’est pas tout car la série chute semaine après semaine. Le 30 avril ils sont 11.92 millions et le 7 mai seulement 10.40 millions de fans au rendez-vous (pire score de la saison 1). A deux semaines du season finale, les audiences ne sont donc pas au beau fixe. Cependant et contre toute attente, les fans reviennent mais pas en masse. Anecdote : Le casino dans lequel se croisent Hiro, Ando, Nathan et Nikki est le fameux (et fictif) Montecito, lieu central de la série Las Vegas, diffusée comme Heroes sur NBC. Pour faire plaisir aux fans et pour donner encore plus d’épisodes par an, NBC annonce le 14 mai la mise en chantier d’un spin off : Heroes Origins qui débarquera l’été de la saison 2007-2008 pour 6 épisodes et faire découvrir de nouveaux personnages à introduire dans la série mère. Le 15 mai, la première partie du season finale ou épisode 22 réunit 11.54 millions de téléspectateurs. Les taux sur les 18-49 ans restent élevés à plus de 5 pts. C’est le 21 mai que la première saison et donc le premier volume de Heroes prend fin. L’épisode 23 réunit 13.48 millions de téléspectateurs voulant connaître le dénouement de l’intrigue de la saison : Peter va-t-il exploser et réduire à néant New-York comme le prédisait Isaac Mendez ? Petite anecdote sur les dessins d’Isaac : Les peintures et dessins du personnage reprennent le style des comics. Ils ont été composés par Tim Sale, célèbre dessinateur américain. La plupart des comics dessinés par Tim Sale ont été scénarisés par Jeph Loeb, lui-même crédité en tant que coproducteur et scénariste de Heroes.

Au final la saison 1 aura réunit 14.30 millions de téléspectateurs en moyenne et 6.4 pts sur les 18-49 ans, un taux tout à fait exceptionnel. La série a été diffusée également en comics : Il existe aussi une bande dessinée tirée de la série télévisé, visible sur le site de TF1 en version française ou sur le site de NBC en version originale. Les éditeurs nous disent d'ailleurs : « Après chaque épisode, vous pouvez voir ou télécharger (en format PDF) une bande dessinée qui comporte sept pages. Chaque histoire est complémentaire de l’épisode diffusé, lui apportant des précisions qui n’ont pu être mises dans la série faute de temps.

 

heroes-season12.jpgSaison 2 : Le commencement de la fin…
Le 24 septembre débute la saison 2 de Heroes devant 16.97 millions de téléspectateurs, un score qui restera le meilleur score historique que la série n’ai jamais enregistré. En effet, le buzz générer durant l’été 2007 fût important et les millions de fans de la saison 1 sont donc revenus pour le début de la saison 2, un début catastrophe côté histoire. Cependant, malgré l’excellent démarrage, le 1er octobre les fans désertent. Seulement 11.96 millions de téléspectateurs sont présents pour regarder la suite de la saison 2. Il en va de même pour l’épisode 3 avec 10.91 millions de téléspectateurs. La série reste cependant au dessus de son pire score historique atteint durant la saison 1. Petite anecdote : Le site de Primatech Paper, société dans laquelle Noé Bennet travaille, propose un formulaire d'embauche. Si vous postulez pour intégrer la société, vous serez contacté par courriel, avec entre autres ce message qui en dit long : We are always interested in unique individuals with special abilities to help us provide the best service to our many clients.

Durant le mois d’octobre, des rumeurs de grève des scénaristes font rages avant d’être confirmées en novembre. Le 15 octobre, l’épisode 4 réunit 11.41 millions de fans tandis que la chute survient le 22 octobre avec 9.44 millions de téléspectateurs encore présents. Dans ce cinquième épisode de la deuxième saison, sur la toile que Peter Petrelli peint, la scène se déroule au coin du Boulevard Saint-Laurent et de la rue Saint-Jacques à Montréal, mais sur le panneau de rue, il est écrit « rue Saint-Jaque ». De plus, on voit, à l'arrière-plan, une église. Cependant, l'église la plus proche est la basilique Notre-Dame, en outre, comme Saint-Jacques commence sur Saint-Laurent avec une intersection en « T », la façon dont la toile est peinte, il est impossible qu'il s'agisse de cette église (l'église se situe au sud, la toile pointe vers le nord). Audiences en dents de scie. Les 29 octobre et 5 novembre la série réunit respectivement 10.51 et 9.88 millions de téléspectateurs. Le 7 novembre marque un tournant décisif : Tim Kring s’excuse auprès des fans. « Yew I’m picketing my own show », « So surreal ». En effet, la saison 2 a été déclarée accident scénaristique par plusieurs magazines américains et les fans sont déçus de la tournure de la saison. Petite anecdote sur le personnage de l’intérêt amoureux de Claire : Pour les scénaristes et producteurs de la série, Zach, le personnage joué par Thomas Dekker, était bel et bien gay. La révélation de son homosexualité devait suivre le même chemin que l'affirmation des capacités de Claire, sa meilleure amie. Malheureusement, le manager du jeune acteur, ayant eu vent de cette évolution du personnage, demanda aux producteurs de gommer toute trace d'homosexualité, craignant que cela puisse nuire à l'acteur, en course à l'époque pour le rôle de John Connor dans The Sarah Connor Chronicles.

heroes-20071214031503436-000.jpgLes fans découvrent avec stupeur que la grève des scénaristes met en danger leur série. Tim Kring annonce que le volume 3 prévu : Exodus sera développé dès que la grève des scénaristes sera terminée à la mi-saison. L’épisode 8 réunit le 12 novembre quelques 11.16 millions de téléspectateurs. Le 19, ils sont encore 10.81 millions de fans tandis que le 26 ils sont 11.89 millions à suivre la première partie de la fin du volume 2. Anecdote : Le personnage de Hiro Nakamura fait de nombreuses références à X-Men, Marvel Comics, Star Wars, JoJo's Bizarre Adventure et Star Trek dont il est fan. Son père est joué par George Takei, le commandant Sulu dans Star Trek, dont la voiture est immatriculée NCC1701, en référence à l'Enterprise. C’est le 3 décembre que le volume 2 prend fin devant 11.06 millions de téléspectateurs. Ce score restera le dernier épisode de la série au dessus des 11 millions de téléspectateurs. Cet épisode 11 fera également office de season finale pour la saison 2. Alors que la grève fait rage, Tim Kring annonce qu’il n’y aura pas de suite à la saison 2 de Heroes car il ne voulait pas faire une intrigue bâclée en quelques épisodes. Les plans d'origine prévus pour la saison 2 ont donc dû être révisés en raison de cette grève. La fiole contenant le virus devait se briser et se répandre dans toute la ville. Peter, Nathan et Matt devaient alors convaincre les autorités de bloquer les sorties de la ville et Peter y provoquait des éboulements pour arrêter le virus. A la fin de l'épisode, alors que Nathan donnait une conférence pour éclairer la population sur la situation, il s'évanouissait, contaminé. Le troisième volume, Villains, devait alors suivre en tant que deuxième partie de la saison. Et certains personnages introduits devaient y trouver leur importance, comme le personnage de Maya qui devait sauver la ville en absorbant le virus à l'aide de son pouvoir.

C’est le 13 février 2007 que NBC renouvellement la série pour une saison 3 qui aura droit à 2 volumes : Villains et Fugitives. Cette annonce va avec la promesse d’ABC de faire une grande campagne promotionnelle pour éviter que les fans n’oublient leur série. En mars 2007, deux artistes new-yorkais attaquent NBC et la production de Heroes en justice, les accusant de s'être fortement inspirés de leur travail pour le personnage d'Isaac Mendez.


Heroes Origins : un spin off grillé avant même son début !
Heroes Origins c’est le spin off qui était prévu pour l’été de la grande sœur : Heroes. Ce spin off était censé, en 6 épisodes présenté un nouveau personnage chaque semaine. Il est difficile pour les acteurs d'une série télévisée de tourner plus de 20 ou 25 épisodes par an, ce qui ne permet pas de diffuser un épisode par semaine durant toute l'année. Or, le public américain se plaint de plus en plus des pauses imposées par la production des séries télévisées qui causent par ailleurs des chutes d'audiences importantes. Un problème évident - que certains qualifient alors de « bulk-up challenge » - se pose donc aux producteurs. Tim Kring avance alors le projet de cette série dans l'idée de combler les manques pour la saison 2007-2008, en passant le nombre d'épisodes de la franchise Heroes de 24 à 30, permettant ainsi une diffusion continue ou quasi-continue durant une grande partie de l'année. Cependant et à cause de la grève des scénaristes, d’un commun accord, NBC et Tim Kring stoppe un projet qui ne sera plus jamais mis à l’ordre du jour. Kevin Smith avait même été pressenti pour écrire et réaliser le premier épisode étant un grand fan de la série. Par ailleurs, des webisodes voient le jour sur Internet et tentent de ne pas laisser les fans orphelins de leur show.

 

heroes_s3_claire_1280.jpgSaison 3 : Les débuts d’une mort lente assurée…
Le show de Tim Kring se décompose en volumes, eux-mêmes partagés en chapitres, l'équivalent des épisodes. Heroes s'ouvre sur un premier volume intitulé "Genesis", qui s'étendra sur toute la 1ère saison. Y sont présentés les différents personnages, des êtres ordinaires dotés de dons extraordinaires. Tous se découvrent de nouvelles facultés et doivent s'y adapter. Le volume II, "Generations", qui correspond à la 2ème saison, raccourcie en raison de la grève des scénaristes, permet de remonter aux origines, à l'époque du Japon féodal, où beaucoup d'enjeux vont se jouer. Le volume III, "Villains", qui démarre avec la saison 3, explore la dualité entre le Bien et le Mal. Le temps est venu pour les Heroes de choisir leur camp ! Et c’est le 22 septembre 2008 que les Heroes choisissent leur camp avec un 2-hour season premiere. Tim Kring avait permis à des fans de voir en avant premiere ce double épisode spéciale pour voir leur réaction et ce fût plus que positif, le public était réceptif. C’est 10.09 millions de téléspectateurs qui seront au rendez-vous. Par ailleurs, NBC avait décidée le 23 mai 2008 de diffuser une soirée spéciale Heroes pour son grand retour avec un « clip show » à 20h et le 2-hour juste après de 21h à 23h. Le score de ce season premiere est en net retrait par rapport à la saison dernière et il s’agit des derniers épisodes avec un score dépassant la barre symbolique des 10 millions de téléspectateurs.

L’épisode 3 réunit 9.5 millions de téléspectateurs le 29 septembre. Durant le mois d’octobre, les fans se révoltent une nouvelle fois. Alors que les fans sont de plus en plus « accros » au personnage d’Elle Bishop, il est sacrifié pour des raisons scénaristiques. Kristen Bell est donc sortie de la série à mon grand regret tuée d’une fâcheuse manière par Sylar dans un désert. Ainsi, les 6, 13, 20 et 27 octobre ce sont 8.2 millions, 8.75 millions, 8.51 millions et enfin 8.19 millions de fans présent. Les scores restent stables et sur les 18-49 ans ils sont excellents. NBC n’est donc pas alarmée. Petite pause d’une semaine le 3 novembre.

heroes_s3_peter_1280.jpgLes intrigues du Volume 3 se complexifient et ce n’est pas du tout pour plaire aux fans. Ils sont donc des petits déserteurs en novembre où la série passe sous les 8 millions pour la première fois. Les 10, 17 et 24 novembre les fans sont tant présents que ça avec 7.85 millions, 7.65 millions et enfin 7.51 millions de téléspectateurs. Les 3 derniers épisodes du Volume 3 qui comporte 13 épisodes sont diffusés en plein décembre, jusqu’au 15 décembre ! Les fans restent là malgré tout. Le 1er décembre ils sont 8 millions et pour les deux dernières parties du volume ils sont 7.72 et 7.87 millions de fans les 8 et 15 décembre. Tim Kring a reçu le message des fans et le volume 4 va changer la donne. Les fans seront d’ailleurs un peu plus satisfait mais encore plus avec le retour de Bryan Fuller dès l’épisode 20.

Le 29 janvier 2009, NBC annonce 26 épisodes pour la saison 3 de Heroes. C’est le 2 février que la série revient avec l’épisode 14 et donc le début de Fugitives, le volume 4 avec 8.55 millions de téléspectateurs. Moins confus, l’épisode ouvre des possibilités de compréhension de la suite de la saison bien meilleures. Cependant, cet épisode marque un tournant moins glorieux, il s’agit du dernier épisode de la série au dessus des 8 millions de fans. En effet, le reste du moins de février, la série vit aussi ses dernières heures mais au dessus des 7 millions. Le 9 février ils sont 7.9 millions, le 16 février ils sont 7.74 millions et enfin le 23 février ils sont 7.07 millions. Pour terminer, le 2 mars c’est 7.15 millions de fans qui sont présents et c’est la dernière fois qu’ils sont aussi nombreux.
Du 23 mars au 27 avril (season finale) Heroes reste stable et au dessus des 6 millions de téléspectateurs. Les 23 et 30 mars ce sont 6.47 et 6.42 millions de fans présents. Pour le 2 avril, NBC annonce l’arrivée d’Heroes pour de nouveaux webisodes dès le 20 avril (5 épisodes disponibles) et à raison d’un par semaine. Le 6 avril, 6.11 millions de téléspectateurs sont là cependant c’est le pire score de la saison 3. A savoir que seulement une fois la série repassera au dessus de ce score, ce sera durant la saison 3. Le 13 avril les fans sont 6.83 millions pour l’épisode 23 et pour l’épisode 24 et avant dernier de la saison diffusé le 20 avril : 6.46 millions de téléspectateurs. Pour finir la saison (en beauté) ce sont 6.47 millions de téléspectateurs qui sont toujours là pour suivre le season 3 finale diffusé le 27 avril 2009.

Au final la saison 3 n’aura pas explosé les scores d’audience. La mort de la série se rapproche même si les taux sur les 18-49 ans restent encore très élevé et très bons pour NBC. NBC renouvelle la série pour une saison 4 entre temps.

 

heroesblog_season-4-poster1.jpgSaison 4 : …et la fin prématurée !
On n’ira pas par 4 chemins, c’est la dernière saison de la série qui n’aura même pas eu droit à une fin digne. Même si les scores d’audience ont énormément chutés la saison dernière, NBC décide malgré tout de programmer un 2-hour season premiere de 20h à 22h. Par ailleurs, NBC annonce que la série sera cette année diffusée à 20h et non plus à 21h pour lancer dans cette case la nouvelle série médicale : Trauma. Le 21 septembre, l’épisode 1 réunit 6.02 millions et l’épisode 2 quelques 5.77 millions de téléspectateurs. Un score très mauvais et au moment de la diffusion, la série réalisait un nouveau pire score historique. La semaine suivante, le 28 septembre ils sont 5.82 millions de fans et 2.5 pts sur les 18-49 ans. Un score correct pour NBC qui a bien du mal à réunir large ces derniers temps. Ces scores satisfaisants pour la chaîne (mais mauvais par rapport aux séries numéro 1) permettent à la saison 4 d’être confirmée pour ses 19 épisodes. Les 5 et 12 octobre les fans désertes avec 5.41 et 5.64 millions de téléspectateurs.

Le volume 5 est donc pour le moment un semi échec pour NBC mais la descente n’est pas terminée malgré deux petites hausses consécutives les 26 octobre et 2 novembre 2009 où 5.86 et 6.18 millions de téléspectateurs étaient présents. Il faut savoir que ce dernier épisode, l’épisode 8 est le dernier au dessus des 6 millions et avec un taux de 2.6 pts sur les 18-49 ans. Le reste des épisodes restera en dessous de ces scores. La série enchaîne après un record de la saison son pire score historique (pour l’époque) le 9 novembre avec seulement 5.35 millions de téléspectateurs et 2.3 pts sur les 18-49 ans. Nouveau record à la baisse la semaine suivante avec 5.07 millions de téléspectateurs et 2.2 pts sur les 18-49 ans. Les deux derniers épisodes de 2009, diffusés les 23 et 30 novembre rassemblent respectivement 5.17 et 5.9 millions de téléspectateurs.

Sylar-season-4-promo-gabriel-sylar-gray-7882722-372-604.jpgAvant le retour de Chuck, NBC programme deux épisodes à la suite le lundi 4 janvier 2010 qui réuniront 5.3 millions (2.3 pts) et 4.57 millions (2.1 pts). C’est la dernière fois que la série est au dessus des 5 millions de téléspectateurs. L’épisode 15 a réunit le 11 janvier 4.71 millions de fans. La série était de retour à 21h pour l’occasion après l’échec retentissant de Trauma. Elle a droit à un lead-in : Chuck. Cependant, ce lead-in n’est pas une sinécure car les records d’audience n’implosent pas. Le malheur poursuit sa route pour Heroes avec un pire historique qui restera le pire score de toute la suite avec 3.93 millions de téléspectateurs et un taux catastrophe de 1.8 pts sur les 18-49 ans, le tout le 18 janvier. Le 25 janvier petite remontée avec 4.29 millions de fans présents mais un taux catastrophe de 1.9 pts sur les 18-49 ans.
Enfin, les deux derniers épisodes de la saison 4 et plus tard de la série ont réunit le 1er février quelques 4.4 millions et le 8 février, le series finale et ses 4.41 millions de fans présents.

De mars à mai 2010, des rumeurs se font de plus en plus persistante sur le renouvellement potentiel de la série. En effet, NBC réfléchissait à une éventuelle « mini-saison » de 6 épisodes, afin de conclure dignement les intrigues mais le 14 mai 2010, la chaîne invoquant des coûts de production élevés, des audiences en baisse et préférant miser sur de nouvelles séries, a finalement décidé d'annoncer l'annulation de la série et ce malgré des annonceurs toujours aussi fidèles à la série. Cependant, le 17 mai 2010, Angela Bromstad, présidente de NBC, a confirmé que des discussions avec Tim Kring, le créateur de la série, avaient lieu, pour terminer la série par un téléfilm de conclusion. Néanmoins, la question ne sera toutefois pas réglée dans l'immédiat.
Image-1-copie-2.png

Commenter cet article

Ostréa 28/06/2010 03:11



Slt, delromainzika je n'ai pas encore lu ton blog, mais je pense qu'il est fort possible que ça se fasse étant donné que j'aime bien quand les gens se penchent personnellement sur les séries.


J'aimerais savoir si tu pouvais me donner ton adresse mail car, bien sûr nous pourrions parler série, mais j'aimerais aussi parler d'un autre sujet qui me tient à coeur : Les USA. Je sais, grâce
à tes commentaires sur AudiencesUSA que tu y vis depuis 2 ans pr tes études, et j'aimerais te poser quelques questions etc, j'aime bien quand tu donnes des anecdotes... Enfin bref, à toi de voir
x)