Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Motive. Saison 3. BILAN.

22 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Motive

Critiques Séries : Motive. Saison 3. BILAN.

Motive // Saison 3. 13 épisodes.
SEASON FINALE


Avant toute chose, je suis heureux de savoir que Motive aura droit à une saison 4. Je continue d’apprécier cette petite série policière dans sa façon de reprendre la narration classique d’une Columbo à sa façon. Le meurtrier, la victime. Ces deux éléments importants dans une série policière sont connus dès le début. Puis le but pour nous est de voir comment cela s’est passé, pourquoi et comment la police va faire pour attraper le meurtrier. Les raisons sont souvent différentes de celles que l’on ne peut imaginer. Tout au long de cette saison 3, Daniel Cerone, a tenté de développer une intrigue bien à lui mettant en scène les Montgomery, une famille pas forcément ce qu’il y a de plus propre au monde. Neville, incarné par Victor Garber (Alias) tente d’être le vilain dont Motive avait besoin même si la série ne parvient pas forcément à le mettre suffisamment en avant, la faute à une mécanique qui impose à la série de ne pas donner trop de place au fil rouge. Heureusement que cette saison 3 est celle qui a le plus d’intérêt pour son fil rouge (même si rien n’était parfait pour autant). Ce dont manque peut-être cette intrigue de la saison c’est donc de références tout au long des épisodes. Une fois introduite, on a l’impression que la série ne peut pas forcément aller trop loin trop longtemps.

Du coup, les Montgomery ont beau apparaître comme des personnages importants, le plus intéressant arrive dans le dernier épisode de la saison. C’est à ce moment là que Motive se concentre sur les relations entre les membres de la famille et notamment avec Robert, le fils, mis complètement de côté (ou presque). Au fil des épisodes, Motive a aussi d’autres chats à fouetter et notamment avec Marc Cross. Ce dernier, introduit l’an dernier, prend une place un peu plus importante dans la série. Pourtant, Vega est le coéquipier de Flynn mais cette dernière va passer pas mal de temps avec Cross, ce qui est pour moi une excellente idée. Cela permet à Motive de se renouveler et de nous proposer une dynamique policière légèrement différente. La série avait besoin de ça aussi car Cross est un personnage qui n’a pas toujours la même direction que les autres. Et Motive parvient à en faire quelque chose de complètement différent de ce que j’avais imaginé au départ. On veut nous rappeler encore et encore que le but de Motive est de nous surprendre par sa narration. Et c’est ce qu’elle fait dès qu’elle a des affaires de la semaine un poil plus originales que les autres. Mais bon, la façon dont tout cela est raconté resté un peu facile parfois.

Car les flashbacks nous donnent suffisamment d’informations un peu trop tôt parfois. Du coup, on tente aussi de prendre petit à petit la place de Maria Snow. Cette dernière influence toute la saison dans le bon sens. On voit la série évoluer grâce à elle et cela permet aussi d’ajouter une certaine zone de fluidité. Du coup, avec Cross en jeu, la série parvient à nous proposer quelque chose d’inattendu (ou presque). Par ailleurs, l’ambiance poisseuse de la série reste quelque chose que j’aime bien. La mise en scène appuie bien souvent avec son côté bleuâtre tirant sur le vert, sur les bons côtés. Daniel Cerone a compris ce dont on avait besoin quand on regarde une série policière et il a tenté de le faire au fil des épisodes cette année. Si cette saison 3 est probablement la plus consistante de toute et ma préférée, il y a encore quelques efforts à faire pour la transformer en série remarquable. Motive mériterait tout de même plus d’attention (notamment des chaînes françaises qui ne semblent pas en vouloir, ce qui m’étonne étant donné que cette série regroupe tout ce que les français semblent apprécier dans les épisodes). La façon dont Flynn apparaît à côté comme celle qu’il faut mettre en danger ne me déplait pas non plus. Je trouve que Motive sait justement quoi faire d’elle afin de la transformer en une véritable héroïne. Ni plus, ni moins.

Note : 6.5/10. En bref, une saison 3 au fil rouge intéressant, avec des personnages que Motive prend le temps de développer un peu plus.

Commenter cet article