Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Legends. Saison 2. BILAN.

30 Décembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends

Critiques Séries : Legends. Saison 2. BILAN.

Legends // Saison 2. 10 épisodes.
BILAN


J’avais eu l’occasion de vous parler des deux premiers épisodes de la saison, une sorte de mini-reboot d’une série qui n’avait pas besoin d’être aussi chamboulée qu’elle l’a été ici. D’autant plus que le reboot subit par la série n’est pas forcément plus ambitieux. Pourtant, il y avait de bonnes idées, notamment l’arc parisien qui s’est étrangement retrouvé être une sorte de calque des attaques terroristes parisiennes (TNT avait alors décidé de décaler la diffusion de l’épisode d’une semaine après les attentats du 13 novembre). Legends a donc décidé de développer une histoire légèrement différente, peut-être plus complexe mais uniquement en apparence car le fond reste particulièrement faiblard. Sean Bean, héros de cette série, n’a pas forcément de chance de démontrer toute l’étendue de son talent. S’il reste l’atout de cette série et parvient assez facilement à s’imposer, je trouve tout de même dommage de voir que finalement Legends n’arrive pas à le mettre suffisamment en avant. On veut lui donner plusieurs « légendes » ? Pas de problème, sauf que la série ne s’appuie plus ou moins que sur un ressort et ne fait rien de neuf. C’est justement ce qu’il y a de plus problématique là dedans, moi qui m’attendais à être surpris je n’ai malheureusement aucune raison de l’être.

Martin Odum, notre agent du FBI préféré avait tellement à faire après la fin de la saison 1. Cette saison 2 donne l’impression que Legends a voulu reprendre depuis le début, changer la direction de la série sans véritablement prendre en compte la fin de la saison précédente. Régulièrement, la saison revient sur ce qui s’est passé à Prague il y a 15 ans de ça, ce sont des moments particulièrement problématiques d’autant plus que cela casse complètement le rythme de la saison à plusieurs reprises. Dans cette timeline, Sean Bean incarne un personnage du doux nom de Dmitry Petrovich dont les activités ont retenu l’attention d’un jeune agent du FBI (incarné par Steve Kazee). Tous ces personnages (dont le flic tchèque) tentent d’apporter un petit plus sans pour autant chercher à renouveler le genre. Au fil des épisodes, on a l’impression de voir encore et encore les mêmes idées utilisées de la même façon, ce qui est assez dommage, d’autant plus que c’est la preuve aussi que Legends n’est pas capable de profiter des meilleures idées. Howard Gordon, déjà très occupé, et Ken Biller, sont des scénaristes qui cherchent aussi à utiliser pas mal de poncifs du genre qui ont fait leurs preuves ailleurs.

Peut-être pas la meilleure façon de transformer Legends non plus. Après tout, en regardant Legends je ne cherche pas un ersatz ou une mauvaise copie d’Homeland. En délocalisant totalement la saison 2 sur le territoire européen, on a un peu l’impression de voir une saison 5 bis de Homeland mais en beaucoup moins efficace. Je me demande si au fond Legends ne devrait pas être un arc narratif dans Homeland et rien de plus. Ce pourrait être fun dans un sens mais la série ne fait malheureusement pas grand chose non plus. Morris Chestnut fait de nouvelles apparitions, pas toujours bien motivées non plus par un bon scénario. C’est l’un des seuls rescapés de la saison 1, peut-être pas le personnage le plus indispensable. J’aurais presque préféré que Ali Larter soit toujours présente. Je me demande ce qui est passé par la tête des scénaristes de Legends cette année ou alors c’est simplement que cette série était déjà trop creuse dès le début. Il faut dire que la saison 1, malgré ses atouts, avait aussi pas mal de défauts. Cette saison est un peu plus construite dans le sens où dans un premier temps elle donne l’impression de suivre un schéma de la semaine avant de prendre la tangente et faire quelque chose de complètement différent.

Dans un certain sens, Legends est un peu comme TNT qui cherche une nouvelle identité, une nouvelle façon de faire des séries avec des personnages emblématiques. Legends est un échec mais je suis persuadé qu’ils ont le potentiel de trouver de nouvelles choses (je trouve d’ailleurs dommage qu’ils aient annulé Dallas dans le sens où elle fonctionnait encore bien mieux sur ses derniers jours que la plupart des séries de la chaîne sur les cibles stratégiques). Avec un casting renouvelé et des idées, cette saison 2 ne m’a pas totalement convaincu. J’ai cru à un sursaut lors du premier épisode à Paris (l’épisode 3) mais rapidement tout cela n’était qu’un écran de fumée qui s’est transformée en une bonne idée qui a juste un peu mal tournée.

Note : 4.5/10. En bref, une saison 2 qui avait des idées mais rien pour les mettre en oeuvre correctement.

Commenter cet article