Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 1. Episode 6.

12 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

vlcsnap-2012-07-12-11h04m59s14.png

 

Dallas (2012) // Saison 1. Episode 6. The Enemy of My Enemy.

 

Encore une fois cette semaine il se passe beaucoup de choses à Southfork. La série n’arrête plus. C’est aussi ce que j’adore tout particulièrement. Le rythme est effréné. Nous n’avons pas le temps de souffler qu’il est déjà temps de voir ce que la suite va bien pouvoir nous réserver. La semaine dernière, les intrigues avançaient plutôt bien avec la révélation de Rebecca à Christopher. Elle veut le reconquérir et elle va tout faire pour qu’il voie en elle tout sauf une ennemie. Elle va découvrir un document juridique qui donne les droits aux Ewing sur l’exploitation des minéraux sur Southfork. De l’eau au pétrole, tout est contrôlé par eux. Cela permettrait donc d’annuler le forage, J.R se retrouvant donc sans business et John Ross dans le pâté avec notre très cher mexicain pas très commode incarné par un Carlos Bernard faisant du Carlos Bernard. D’ailleurs, cet acteur a trouvé le bon filon. Il a choisi d’incarner des personnages mexicains (après la dernière saison de CSI Miami) et je trouve que cela colle bien plus à l’idée que je me fais de l’action qu’un Tony Almeida. Il faut dire qu’il n’a plus le physique de la CTU non plus.

vlcsnap-2012-07-12-11h05m05s79.png

Ce document retrouvé par Rebecca va donc permettre à Bobby et Christopher d’arrêter toute décision possible de forage sur Southfork. Bobby va également apprendre au début de l’épisode que sa femme a été demander de l’aide à Ryland, le manitou des transports du nord du Texas. Bobby n’est pas très content que sa femme ne l’ait pas écouté, et je peux le comprendre. Ils doivent faire les choses ensemble. Par contre, j’aurais bien aimé que ce soit un peu plus palpitant toute cette partie de l’épisode où elle se sent menacée par Ryland, qui va jusqu’à lui envoyer un petit cadeau souvenir. A vrai dire, je ne suis pas sûr qu’il faille attendre quoi que ce soit de cette intrigue, même si j’aimerais bien que l’on puisse mettre ce personnage encore plus en danger qu’il ne l’est actuellement. Mais John Ross a plus d’un tour dans son sac. Alors que le mexicain vient lui rendre une petite visite assez menaçante (il sait que s’il ne lui donne pas ce qu’il veut, alors il viendra le chercher de part lui-même et cela risque de faire très mal pour ses petites fesses), il va aller voir sa mère, Sue Ellen, afin de lui demander son aide.

 

En tant que candidate pour le poste de gouverneur du Texas, elle peut aisément demander une faveur à Ryland (en échange d’une quelconque politique – ici sur les transports sur rails – ) pour son fils. Là encore, Dallas complique presque son histoire en ajoutant un lien entre Ryland et Sue Ellen. Je suis certain qu’il pourrait lui faire perdre l’élection, elle qui s’était engagée sur une pente non glissante en jouant la carte de l’honnêteté avec ses électeurs. Finalement, elle pourrait apparaitre aussi mauvaise que les autres. Par ailleurs, Christopher a toujours du mal à faire confiance à Rebecca mais le climat semble un peu moins tendu malgré tout que dans l’épisode précédent. Mais Rebecca va apprendre une chose très importante : elle est enceinte. Forcément de Christopher ce qui risque de les rapprocher. J’ai finalement envie de les voir ensemble les deux tourtereaux. Ils vont bien ensemble. Il faut que cela dure. D’autant plus que Christopher et Elena c’est une histoire qui ne peut pas fonctionner. Non pas qu’ils ne sont pas compatible, mais simplement pas facilement liable par un quelconque fait pour le moment.

vlcsnap-2012-07-12-11h05m11s141.png

John Ross quant à lui se sent menacer de part en part. Alors qu’il rejette Marta, et que cela ne plait pas du tout à l’intéressée (elle a tellement d’argent maintenant qu’elle pourrait faire ce qu’elle veut, elle est donc encore plus dangereuse), cette dernière va menacer son monde et surtout Elena. Heureusement que le bon vieux détective privé de la famille est toujours fidèle au poste pour tenter de retrouver qui est derrière tout ça (à moins qu’il ne se fasse tuer prochainement par Marta, ce qui serait intéressant, voire acheté mais moins intéressant comme idée). Du côté de J.R, ce dernier est à Las Vegas pour suivre les pas de Cliff Barnes. Il veut absolument savoir ce qui se trame autour de ses nouveaux business. Il veut détruire cet homme et j’espère qu’il va y avoir des trucs palpitants à suivre. Au final, ce nouvel épisode de Dallas trouve le moyen d’être solide, et de faire avancer assez rapidement les intrigues de la série. Petit à petit la série avance ses pions et en sachant qu’il y aura une seconde saison, je pense que l’on peut facilement s’attendre à un cliffangher (qui sera potentiellement aussi mythique que le fameux « Who shot J.R ? »). Ce que j’adore particulièrement c’est que le cast originel reste toujours là, et pas seulement en simples apparitions. Ils sont encore les piliers de la série.

 

Note : 7.5/10. En bref, c’est palpitant, il se passe plein de choses et les personnages évoluent encore. Du soap primetime efficace.

Commenter cet article