Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Extant. Saison 1. Episode 4. Shelter.

31 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Extant

vlcsnap-2014-07-31-13h15m07s131.jpg

 

Extant // Saison 1. Episode 4. Shelter.


Avec l’épisode précédent, je dois avouer que j’avais repris confiance en Extant. Mais avec « Shelter », on a l’impression que la série retombe dans ses travers et c’est dommage car j’ai envie d’y croire à cette série mine de rien. J’ai envie de croire au fait que Molly peut être un bon personnage. Si le souci du second épisode de Extant était de ne pas être suffisamment chaleureux, le souci de ce nouvel épisode est tout simplement le scénario. Ce n’est pas bon du tout, empilant les clichés comme l’on fait tomber des dominos. C’était en partie un épisode très étrange tout de même. J’avais envie de croire en la fuite de Molly et sa petite famille. Cela aurait très bien pu donner quelque chose d’efficace et surtout bourré d’action. Mais il n’en est rien. Ce qu’attire la série ce n’est pas vraiment la compassion du téléspectateur mais plutôt son énervement. Les problèmes du père de Molly par exemple, c’est certainement l’une des choses les moins passionnantes que Extant ait pu nous délivrer depuis ses débuts. Il n’y avait pas d’émotions et puis le personnage du père tombe dans les clichés du genre. Ce n’est tout simplement pas possible. Je préfère alors largement ce qui se passe sur ce bateau du gouvernement où Molly est retenue en otage par notre scientifique préféré : Hideki Yasumoto.

Les expériences de ce dernier ne sont pas très concluantes au premier abord. C’est en tout cas ce que l’on nous présente dans l’épisode. Ils vont alors tenter de trouver une solution grâce à Molly je suppose. Mais « Shelter » ne devient intriguant qu’au bout de 35 minutes d’épisodes et le reste du temps, on passe en revue tout ce qu’il ne fallait pas faire dans Extant. Nous avons par ailleurs le gouvernement qui est capable de « tuer » Ethan, le robot fils de John et Molly. Je me demande s’ils vont le retrouver (on l’avait laissé avec Molly, le gouvernement l’a t-il embarqué lui aussi ?) et surtout pouvoir lui redonner la conscience qu’il avait auparavant. C’est une grande question. Je crois d’ailleurs que Ethan est l’un des rares centres émotionnels de Extant alors que c’est un robot. Tout cela est assez paradoxal mais c’est vrai. Ensuite nous avons John qui fait ses petites expériences de son côté, car lui aussi il a envie de comprendre. Pas de quoi sauter au plafond pour le moment car bien que j’apprécie John, ce personnage donne parfois l’impression qu’il va un peu trop dans tous les sens sans qu’il n’y ait de recherche de cohésion. Son moment de violence face aux policiers était compréhensible mais je dois avouer que cette réaction était ridicule.
vlcsnap-2014-07-31-13h33m56s152.jpgOn sent que c’est un moyen scénaristique de laisser Molly et Ethan seuls dans les bois sans que John ne puisse leur venir en aide avant le petit matin. Parfois j’ai aussi l’impression de retrouver Believe et Touch quand je regarde cet épisode de Extant d’un peu plus près. Ce n’est pas forcément un compliment pour la série. Sam Barton de son côté est retenue par le gouvernement elle aussi afin d’être questionnée sur où est Molly. Car le gouvernement veut mettre la main sur Molly, sur son sang et faire des expériences toutes bizarres. Est-ce pour le moment mystérieux ? Pas vraiment. Comme je le disais plus haut, il faut attendre les dernières 7 minutes de l’épisode pour que celui-ci se réveille et commence à nous délivrer quelque chose de légèrement plus intéressant. L’action n’est pas importante dans une série comme Extant mais ce que j’aurais apprécié c’est que tout ne nous soit pas balancé comme un amas de clichés plus ennuyeux les uns que les autres. Surtout qu’au fond cela participe à rendre la série légèrement insipide. Les trois premiers épisodes étaient inégaux mais le vrai défaut c’était les émotions. Maintenant qu’on a réussi à les avoir plus ou moins (1.03), la série joue la carte de l’insipidité. Dommage.

Note : 4/10. En bref, à nouveau un épisode très décevant.

Commenter cet article