Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : White Collar. Saison 5. Episode 3. One Last Stakeout.

1 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : White Collar

vlcsnap-2013-11-01-21h40m58s212.png

 

White Collar // Saison 5. Episode 3. One Last Stakeout.


Les deux premiers épisodes avaient installés quelque chose d’assez différent de la saison précédente. Cela m’avait redonné espoir. En effet, la saison 4 était tellement mauvaise que j’avais eu envie de laisser tomber la série mais dire au revoir à Neal Caffrey est plus difficile que l’on ne pourrait le penser. Cependant, « One Last Stakeout » était presque là pour me rappeler à quel point White Collar peut parfois s’enfoncer dans sa propre médiocrité et c’est vraiment dommage. L’idée d’avoir introduit Siegel était excellente mais si c’est pour faire durer ça deux épisodes, cela ne sert strictement à rien. La série n’a donc pas exploité le personnage suffisamment et l’on se retrouve ainsi avec sa mort sur les bras à la fin de l’épisode. Je suppose que cela va permettre à Neal et Peter de resserrer les liens qui les unissent mais franchement, j’ai l’impression que j’aimerais voir quelque chose d’autre. Casser la dynamique de la série entre Peter et Neal était une idée assez intéressante que White Collar aurait dû exploiter plus longtemps. On n’a même pas eu le temps de voir ce dont la série était réellement capable de faire avec Siegel du coup, cela m’ennui un peu.

Mais la faute également à cet épisode qui était lui aussi assez médiocre dans son ensemble. Alors certes, j’ai pris l’habitude de ne plus attendre grand chose de White Collar d’années en années mais je pense vraiment que la saison 5 partait sur le bon pied, faisant même une révélation de taille sur Mozzie. Mais voilà, il fallait que tout cela ne soit que du bluff et que l’on retrouve la dynamique principale de la série aussi rapidement que possible. Le fait que Neal replonge dans ses mauvaises habitudes, notamment avec Hagen, était là aussi une très bonne idée. Certes, cela va durer plus longtemps que l’épisode Siegel mais franchement, je trouve dommage que l’intrigue de cet épisode manquait autant d’intérêt. J’ai eu l’impression de voir quelque chose d’assez classique, pas très inspiré. Surtout que l’on a déjà vu Neal voler dans le dos de Peter alors dans le dos de Siegel c’est la même chose. Et le pire c’est que c’est fait de la même façon, et il tente de berner tout le monde sauf que Peter est fort heureusement là pour nous prouver qu’il est plus intelligent que les autres (au fond, c’est le seul agent du FBI qui avait réussi à attraper Neal et l’avait ainsi mis en prison).
vlcsnap-2013-11-01-21h26m45s138.pngL’autre souci c’est bien évidemment Mozzie. Ce dernier est un bon personnage mais je ne comprends pas du tout ce que White Collar cherche à faire avec le personnage. La révélation de l’épisode précédent aurait pu suffire à la série pour nous balancer la suite de façon suffisamment efficace mais non, il n’en est rien. Fort heureusement que l’humour est toujours là afin de donner une bonne impression au téléspectateur. Celui-ci a donc moins l’impression de perdre son temps et ce n’est pas plus mal. Comme par exemple le déguisement de Mozzie qui était plutôt drôle. Mais voilà, c’est encore très maigre. Globalement j’ai de la sympathie pour la série et les personnages et cet épisode n’était pas non plus catastrophique mais voilà, je suis tellement déçu et encore plus du dénouement qui ne permet pas d’envisager quelque chose de bon pour la suite. Peut-être que cet épisode s’est un peu trop concentré sur l’histoire de Hagen et de Neal qui au fond ne méritait pas autant d’attention (il y a déjà pas mal de dialogues de remplissages, peut-être pour démontrer que Mark Sheppard est nécessaire ?).

Note : 4/10. En bref, White Collar retrouve ses démons. Dommage.

Commenter cet article